Publicité

Alec Baldwin : la justice fait marche arrière après son tir mortel, cette volte-face qu’il n’attendait pas

L'incident a ébranlé l'industrie hollywoodienne. En octobre 2021, Alec Baldwin tourne son nouveau film, un western intitulé Rust. Peu après la pause déjeuner, l'acteur répète une scène dans une petite chapelle. Selon le découpage prévu par le réalisateur Joel Souza, celui-ci pointe une arme à feu, censément chargée à blanc vers la caméra. 2Lorsqu'il appuie sur la gâchette, une vraie balle se loge dans la poitrine de la cheffe opératrice Halyna Hutchins, placée à côté de l'appareil et finit sa course dans l'épaule du cinéaste. Si ce dernier survit, la technicienne, elle, meurt sur le coup. Inculpé pour homicide involontaire deux ans plus tard, l'auteur du tir échappera finalement à une lourde peine de prison, une fois les charges à son encontre abandonnées.

L'affaire ne s'arrête pourtant pas là pour Alec Baldwin. Ce vendredi 19 janvier, l'acteur vu l'an dernier dans le film Supercell sur Canal + a été inculpé de nouveau pour homicide involontaire au Nouveau-Mexique, État où sa victime a perdu la vie. La procureure chargée de l’affaire n'a pour l'heure émis aucun commentaire sur cette volte-face annoncé via un communiqué de presse. La décision fait suite à une nouvelle expertise pratiquée sur l'arme que manipulait le comédien sur le tournage de Rust. D'après nos confrères de Variety, qui ont pu prendre connaissance du document, le rapport indique clairement que le coup de feu n'a pu partir qu'à partir d'une pression sur la détente.

Alec (...)

Lire la suite sur Closer

Kate Middleton et Charles III hospitalisés : service minimum pour Harry et Meghan
Astrologie 2024: ce qui attend le signe du Capricorne en février dans son couple
Affaire Alain Delon : en pleine guerre familiale, le message bouleversant d’Anthony à sa mère
Cheveux : cet effet pas du tout anti-âge qui vous désavantage
11-Septembre : ce mystère résolu 23 ans après les attentats de New York