Publicité

En Alaska, une rare attaque d’ours polaire cause la mort d’une femme et d’un enfant

European Brown Bear, Ursus arctos, Bavaria, Germany

L’ours est entré dans un petit village essentiellement autochtone sur la rive du détroit de Béring, pourchassant plusieurs résidents.

ÉTATS-UNIS - C’est un événément rarissime. Une femme et un enfant ont été tués mardi 17 janvier lors d’une attaque d’ours polaire dans un village reculé de la côte ouest de l’Alaska, ont annoncé les autorités de cet État américain.

« Selon les premiers éléments », l’ours est entré dans Wales, petit village essentiellement autochtone sur la rive du détroit de Béring, « et a pourchassé plusieurs résidents », a écrit la police de l’État dans un communiqué.

« L’ours a attaqué et tué une femme et un mineur de sexe masculin » avant que l’animal ne soit « abattu par un habitant », a ajouté la police, en précisant que des policiers et des agents spécialisés devaient se rendre sur place « dès que les conditions météo le permettront ».

L’Anchorage Daily News, principal journal d’Alaska, cite une attaque mortelle d’ours polaire dans l’État en 1990. Selon l’ONG Polar Bears International, 20 personnes ont été tuées sur un total de 73 attaques d’ours polaires recensées entre 1870 et 2014, et la fréquence des attaques est croissante.

En Alaska, les ours polaires sont présents uniquement sur les côtes de l’extrême nord et ouest de l’État. Le changement climatique, qui fait fondre son principal habitat qu’est la banquise, menace l’espèce d’ursidé.

VIDÉO-Un enfant de 9 ans gravement blessé par un ours brun en Alaska