Publicité

Alain Delon : son audition crépusculaire par les enquêteurs dévoilée

Le Parisien a révélé comment s’est déroulée l’audition d’Alain Delon par les gendarmes le 12 juillet 2023 à la suite de la plainte déposée par ses enfants contre celle qu’ils présentent à l’époque comme son « assistante » ou sa « dame de compagnie », Hiromi Rollin, accusée d'abus de faiblesse et de maltraitances. Les enquêteurs se sont retrouvés face à un homme très affaibli, qu’ils n’ont pu interroger qu’avec difficulté.

À lire aussi Alain-Fabien Delon : « Le samouraï ne mérite pas de mourir comme ça »


« On s’est rencontrés il y a trente ans avec des hauts et des bas […] Au début, elle était mon assistante réalisatrice puis elle est devenue plus intime » a expliqué la star qui a précisé en avoir eu « marre » de cette relation, rapporte Le Parisien. Des messages où Alain Delon l’appelle « mon amour » ou « cœur » indiquent qu’une relation impliquant, selon les mots de l’acteur, « une forme d’amour », a bien existé entre eux et un baiser sur la bouche photographié en mars 2023 suggère qu’elle a pu se prolonger.

« Son grand échec, c’est le mariage »

Le principal reproche qu’il adresse a Hiromi Rollin est ce qu’il appelle son projet de « devenir madame Delon ». « Son grand échec, c’est le mariage » a-t-il expliqué aux gendarmes. De fait, des recherches sur Internet menée par cette femme de 66 ans tendent à confirmer si ce n’est un intérêt, du moins une inquiétude : « Quels sont les droits du conjoint sur le logement du défunt » ou « protection du conjoint survivant...


Lire la suite sur ParisMatch