Agroalimentaire. La plupart des produits Nestlé sont mauvais pour la santé

·1 min de lecture

Dans un document interne, le numéro un mondial de l’agroalimentaire admet ne réaliser que 37 % de son chiffre d’affaires avec des produits atteignant le seuil de bonne qualité nutritionnelle.

Mauvais pour la santé. Une majorité des produits vendus par le numéro un mondial de l’alimentation ne sont pas “sains” et “certains de ses produits et gammes ne seront jamais ‘bons pour la santé’, en dépit des efforts pour les améliorer”, admet Nestlé dans un document interne auquel a accédé le Financial Times.

“La présentation faite aux cadres dirigeants en début d’année indique que 37 % seulement des produits alimentaires et des boissons vendus par Nestlé, en chiffre d’affaires, hors aliments pour animaux et compléments nutritionnels, obtiennent une note supérieure à 3,5” sur l’échelle de qualité nutritionnelle australienne. Ce système proche du Nutri Score, qui sert de référence à des institutions internationales, classe les aliments sur une échelle de 0,5 à 5, précise le quotidien économique britannique. Nestlé estime que 3,5 équivaut au seuil de qualité nutritionnelle.

99 % des glaces et bonbons

Le géant de l’agroalimentaire reconnaît que “plus de 60 % de ses boissons et produits alimentaires vendus sous des marques grand public [Nescafé, Nestea, Maggi, Buitoni…] ne peuvent être qualifiés de ‘sains selon des critères attestés’. Dans le détail, 70 % des produits alimentaires n’ont pas atteint ce seuil, 96 % des boissons (à l’exception du café) et 99 % des glaces et confiseries. Relèvent le niveau l’eau et le lait, 82 % des eaux et 60 % des produits laitiers atteignant le seuil de 3,5.

La présentation indique :

Notre portefeuille est toujours sous-performant par rapport aux critères de santé dans un paysage où la pression réglementaire et les exigences des consommateurs

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles