Publicité

Agriculteurs en colère: de nombreuses actions et blocages en Belgique

Un mouvement qui prend de l'ampleur à l'échelle continentale. Après des manifestations en Allemagne, en Pologne, en Roumanie, en Espagne, aux Pays-bas et bien sûr en France, c'est au tour de la Belgique de voir ses agriculteurs en colère manifester et bloquer certains axes routiers.

Plusieurs actions

Comme le souligne La Libre Belgique dans un article consacré à ce mouvement qui a débuté dimanche 28 janvier, les agriculteurs belges réclament un revenu décent, qui passe par des prix rémunérateurs pour leur production, mais aussi un arrête des mesures environnementales qu'ils considèrent impossibles a respecter. Comme en France, la surcharge administrative est également pointée du doigt.

Alors que les agriculteurs français se rapprochent progressivement de Paris, les manifestants d'outre-Quiévrain souhaitent également se rendre à Bruxelles. Ces derniers jours déjà, plusieurs blocages ont eu pour conséquence des perturbations sur plusieurs axes routiers majeurs du pays, dont le "ring" bruxellois, le boulevard périphérique local.

Des tracteurs se sont également rendus devant le Parlement européen à la veille d’un sommet européen extraordinaire.

Pour sa part, la RTBF indique que plusieurs actions sont actuellement en cours. A l'image des manifestations actuellement réalisées en France, ce sont les plate-formes de distribution vers les grandes surfaces, ou bien les grandes surfaces elles-mêmes, qui sont vidées.

Dans les régions frontalières avec la France, dont le département des Ardennes, des actions franco-belges sont menées depuis dimanche. À hauteur des communes de Sedan ou de Bouillon en début de semaine, des membres Jeunes agriculteurs des Ardennes (JA08) et de la Fédération des jeunes agriculteurs de Belgique (FJA) ont bloqué l'accès aux deux pays.

Article original publié sur BFMTV.com