Publicité

Agriculteurs en colère: LR veut interdire l'importation de produits qui ne respectent pas les normes

L'élu pointe "un manque à gagner." Le député LR de la Loire, Antoine Vermorel-Marques, a déposé une proposition de loi pour interdire l'importation de produits agricoles qui ne respectent pas les normes imposées en France aux agriculteurs, indique-t-il dans une interview mise en ligne vendredi sur le site du Figaro.

"Au nom de la stricte réciprocité, nous proposons d'interdire d'importer ce qui est interdit de produire en France", affirme le député, dénonçant une "concurrence déloyale" qui représente un "manque à gagner" pour les agriculteurs français de "10 milliards d'euros", estime-t-il.

Le député déplore l'absence de sanction

Le député vise principalement "la viande nourrie à la farine animale, aux céréales OGM d'Ukraine" et "les tomates du Maghreb, traitées au dichloropropène, substance potentiellement cancérigène interdite depuis 15 ans en Europe".

La proposition de loi a reçu le soutien du patron de LR Eric Ciotti et celui du groupe LR à l'Assemblée Olivier Marleix, précise-t-il à l'AFP. Aux yeux du député LR, l'article 44 de la loi Egalim sur le partage de la valeur entre acteurs de la chaîne alimentaire française, est "inopérant".

Il "cible les vendeurs et non les importateurs", déplore-t-il, lui qui rappelle que son parti n'avait pas voté le texte de 2018 et estime qu'il faut "responsabiliser les gros (et) fixer des sanctions, ce que ne fait pas la loi Egalim".

"On a inscrit un principe fort dans la loi, mais on n'a pas mis de sanction. C'est comme si on jouait au foot sans arbitre", ajoute-t-il.

Depuis plusieurs jours, des agriculteurs manifestent pour notamment dénoncer la concurrence déloyale avec les pays qui vendent leurs produits en France et n'ont pas à respecter les mêmes normes qu'eux.

Article original publié sur BFMTV.com