Agression sexuelle : le prince Andrew va devoir répondre à la justice

·1 min de lecture
Le prince Andrew clame son innocence et déclare n'avoir jamais rencontré celle qui l'accuse.

Le fils de la reine Elizabeth II doit être interrogé d’ici au 14 juillet 2022 après avoir été ciblé par une plainte pour agression sexuelle, selon la BBC.

L'affaire n'en finit pas d'embarrasser la famille royale britannique. Accusé d'agression sexuelle par Virginia Giuffre, 38 ans, le prince Andrew, fils d'Elizabeth II et frère du prince Charles, devra répondre aux questions d'un juge américain d'ici au 14 juillet 2022, selon la décision d'une juge du district de Manhattan rapportée par la BBC. Les avocats du prince Andrew, qui n'a jamais cessé de clamer son innocence, ont accepté la décision, tout comme les avocats de la partie adverse.

Une plainte avait été déposée en août dernier par Virginia Giuffre. Elle accuse le prince de l'avoir agressée sexuellement à trois reprises il y a plus de 20 ans, au domicile de Ghislaine Maxwell, ex-compagne et associée de Jeffrey Epstein, ainsi que dans le manoir new-yorkais de celui-ci.

À LIRE AUSSI Maître Brettler, l'avocat qui doit sauver le prince Andrew (et la reine)

Le prince Andrew sera interrogé par les avocats de Virginia Giuffre

Virginia Giuffre affirme avoir été victime d'un trafic sexuel orchestré par le couple Epstein-Maxwell dès l'âge de 16 ans et que le prince Andrew fait partie des hommes à qui elle a été présentée et avec qui elle a eu des relations sexuelles. Selon elle, le prince Andrew savait qu'elle était alors mineure et « victime d'un trafic sexuel ». Depuis 2019, l'accusé affirme que tout cela n'a jamais eu lieu et n'avoir « aucun souvenir d'avoir rencontré cette femme ».

À LIRE AUSSI Prince Andrew : recherche cash désespérément

Aux États-Unis, rappelle la [...] Lire la suite

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Le prince Andrew accusé d'agressions sexuelles sur mineure : la justice rend son verdict :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles