Publicité

En Afrique du Sud, on a photographié un éléphant… rose !

Un cas d’albinisme surprenant. Comme les êtres humains, les animaux peuvent être touchés par des maladies de peau provoquant une forme de dépigmentation. C’est notamment le cas d’un éléphanteau, âgé d’un an, qui a été récemment observé en Afrique du Sud. Au début du mois de février, Theo Potgieter, un guide du parc Kruger, situé au nord-est du pays, a en effet photographié un bébé éléphant de couleur rose. Des clichés que le guide a dévoilés sur son compte Instagram, le 13 février dernier. "Les éléphants roses d'Afrique sont extrêmement rares à l'état sauvage… si vous n'êtes pas en état d'ébriété ou si vous n'êtes pas le personnage de Dumbo de Disney", a-t-il écrit avec humour, avant d’ajouter : "Malheureusement, ces petits joyaux sont très vulnérables au soleil dur et brillant de l’Afrique."

La couleur de peau de l’éléphanteau est symptomatique d’une maladie de la peau, et plus précisément d’une forme d’albinisme. Pour rappel, il s’agit d’une pathologie rare provoquée par une mutation génétique et qui se caractérise par un déficit de production de mélanine. Ce déficit peut notamment aller jusqu'à l'absence totale de pigment mélanique sur la peau, dans les yeux ou même sur les poils et les cheveux. Si l’albinisme n’est pas dangereux en tant que tel pour la santé des individus, il entraîne plusieurs désagréments, tels qu’une fragilité de la peau, des risques plus élevés de brûlure lors de l’exposition à des rayons ultraviolets, ou encore un risque accru de cancer de la peau. Heureusement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment bien partir en randonnée avec son chien ? Voici tout ce qu’il faut savoir
Cette maladie virale est mortelle pour les jeunes chiens : comment s’en prémunir ?
Quels animaux sont interdits de domestication en France ?
Est-ce qu’un chat reconnaît la voix de son maître ?
Voici pourquoi cette race de chien a la langue bleue