Publicité

En Afrique du Sud, ces orques tuent des requins !

Pouvant mesurer 10 mètres de long et peser jusqu'à 7 tonnes, le mammifère marin à la peau noir tachetée de blanc n'a pas pour coutume de plaisanter avec ses ennemis. C'est particulièrement vrai en Afrique du Sud où un couple d'orques sème la terreur parmi les squales. Fin février, des dizaines de cadavres mutilés se sont échouées sur une plage de la côte sud-ouest, le résultat d'une technique de chasse redoutablement bien huilée, responsable .

"D'autres cadavres se sont échoués plus tard dans la semaine. En tout, nous avons trouvé vingt requins, dont dix-neuf de l'espèce plat-nez", décrit Ralph Watson, biologiste marin de 33 ans, de l'association Marine Dynamics, cité dans Le Monde Afrique. Les auteurs de cette tuerie ont rapidement été identifiés : il s'agit des orques Port et Starboard ("Bâbord" et "Tribord", en anglais), repérées trois jours plus tôt au large de Gansbaai, un village de pêcheurs connu pour la présence sur ses côtés de nombreux Grands requins blancs.

Ce duo mortel, établit près du Cap depuis 2015, semble être passé maître dans la chasse aux requins. Les scientifiques ignorent la raison de leur présence dans la région. Port et Starboard "viennent probablement d’ailleurs : d’Afrique de l’Ouest ou de l’Est, ou encore de l’océan Austral, on ne sait pas vraiment", Simon Elwen, chercheur et directeur de l’association Sea Search. En octobre 2022, des images aériennes hallucinantes montraient cinq de ces prédateurs menacés, dont Starboard, encercler puis éventrer un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un gros insecte de l'époque des dinosaures réapparaît soudainement après 50 ans d'extinction
Retour des chenilles processionnaires : sont-elles dangereuses ?
Les chats les plus intelligents comprennent jusqu'à cinquante mots, selon ces experts
Le classement des races de chiens qui vivent le mieux en appartement
Cette grenouille "goliath" de la taille d’un chat est en voie de disparition