Afghanistan: Un troisième vol d'évacuation français en cours

·2 min de lecture
AFGHANISTAN: UN TROISIÈME VOL D'ÉVACUATION FRANÇAIS EN COURS

PARIS (Reuters) - Un troisième avion français évacuant d'Afghanistan des Français et des ressortissants afghans devait décoller de l'aéroport de la capitale Kaboul mercredi, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

"Il y a eu une première rotation hier (mardi), avec 45 personnes. Il y a une deuxième rotation en cours en ce moment, avec 220 personnes, dont une très grande majorité d'Afghans", a-t-il dit sur BFMTV.

"Et puis il y a une troisième noria qui va partir ou qui est peut-être déjà partie, de 120 personnes, essentiellement des Afghans, qui vient de partir de Kaboul et qui va arriver à Abou Dhabi dans la soirée", a-t-il ajouté.

Un deuxième vol parti de Kaboul avec 200 personnes à son bord, parmi lesquelles 25 Français et des ressortissants de plusieurs nationalités, est arrivé mercredi soir à l'aéroport de Roissy-Charle-De-Gaulle, près de Paris.

"Et nous allons poursuivre, autant que faire se peut", a déclaré Jean-Yves Le Drian, "parce qu'il faut bien intégrer le fait que l'aéroport de Kaboul est toujours fermé pour l'extérieur, que l'accès à l'aéroport de Kaboul est difficile et que nos équipes font le maximum pour que toutes ces personnes puissent être transférées".

Une "petite dizaine de Français" se trouvent encore sur le sol afghan, a précisé le chef de la diplomatie française.

Plusieurs pays occidentaux s'efforcent depuis lundi d'évacuer leurs ressortissants et des Afghans ayant coopéré avec les Occidentaux et qui risquent des représailles des taliban désormais au pouvoir à Kaboul.

Le gouvernement allemand a déclaré avoir évacué environ 500 personnes; l'ambassadeur britannique à Kaboul a évoqué pour sa part le chiffre de 700 personnes évacuées par Londres sur la seule journée de mardi.

Aux Etats-Unis, le Pentagone a dit avoir exfiltré environ 2.000 personnes de Kaboul en vingt-quatre heures, dont 325 ressortissants américains, et table sur un chiffre équivalent pour les 24 heures suivantes.

(Rédigé par Myriam Rivet et Marc Angrand, édité par Matthieu Protard et Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles