Afghanistan : un lanceur d'alerte britannique pointe des dysfonctionnements lors de l'évacuation de Kaboul

Des dizaines de milliers d’Afghans n’ont pas pu accéder à l’aide britannique après la chute de Kaboul en raison des troubles et de la confusion au sein du ministère des Affaires étrangères, selon une enquête en cours au Royaume-Uni. L'ancien diplomate Raphael Marshall a affirmé que le chaos bureaucratique, l’intervention ministérielle, le manque de planification et une culture des horaires courts dans le département avaient conduit à « laisser des gens mourir aux mains des talibans ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles