Affaire Quatennens : Jean-Luc Mélenchon « accepte les critiques » mais refuse de s’excuser

© Sandrine Marty / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Jean-Luc Mélenchon a dit samedi sur France 2 « accepter les critiques » sur sa réaction à l'affaire Quatennens , assurant ne pas « avoir voulu se mêler » du divorce de ses amis. Interrogé dans l’émission « Quelle époque ! » sur son tweet du 18 septembre, largement décrié, et qui a contribué à mettre La France insoumise en difficulté, Mélenchon a répondu : « Tout le monde peut faire mieux, moi aussi ».

Lire aussi - Affaire Quatennens : Manuel Bompard fait une mise au point après avoir relativisé la violence d’une gifle

Dans ce tweet publié dans la foulée du communiqué d’Adrien Quatennens, l’ancien chef Insoumis dénonce « la malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux » et salue la « dignité » et le « courage » d’Adrien Quatennens, qui venait d’avouer des violences conjugales et d’annoncer son retrait de la coordination de LFI.

Une défense sans excuse

« J’accepte votre jugement, j’accepte les critiques », a-t-il déclaré invoquant une ligne de conduite « féministe » personnelle : « Je m’interdis de commenter » le divorce d’amis et une main courante que l’épouse d’Adrien Quatennens souhaitait confidentielle. Jean-Luc Mélenchon , qui explique ne pas avoir souhaité prononcé le « mot de trop » au risque d’une réaction négative de l’épouse d’Adrien Quatennens, assure comprendre « qu’on dise : "Non, tu dois intervenir pour le montrer du doigt". Mais je pense que c’est une erreur », explique-t-il.  Il n’y avait même pas d'enquête ».

Lire aussi - Adrien Quaten...


Lire la suite sur LeJDD