Affaire PPDA : deux nouvelles femmes portent plainte pour viol contre l’ex star du JT

ABACA

Deux nouvelles plaintes pour violences sexuelles accablent le journaliste Patrick Poivre d’Arvor. Elles viennent s’ajouter aux 19 plaintes déjà enregistrées. Les nouvelles victimes, Alejandra, une franco-argentine de 56 ans et Maïté, une Belge de 49 ans, rapportent des faits de violences sexuelles remontant à respectivement 1992 et 2005. Des faits à prioris proscrits mais qui viennent accabler encore un peu plus PPDA, qui continue de nier tous les viols et agressions dont on l’accuse.

Les deux nouveaux témoignages sont glaçants. Et on retrouve le mode opératoire désormais bien connu du journaliste. L’une rapporte un viol qui aurait eu lieu dans le bureau du journaliste au sein de la tour TF1. Après des échanges téléphoniques liés aux troubles alimentaires de la plaignante (pour rappel, la fille de PPDA, Solenn, souffrait d’anorexie), PPDA aurait exigé une fellation lors de leur rencontre. "Il s'est levé de son bureau et il est passé derrière moi. Il a dit : Notre relation est quand même très forte, elle est aussi sexuelle. Et quand je me suis retournée, il avait baissé son pantalon. J'ai compris qu'il voulait que je le dédommage de l'aide qu'il m'avait apportée. Comme si je devais être gentille avec lui, après que lui ait été gentil avec moi. J'étais bloquée. Je l'ai fait. Tout s'est déroulé très vite", raconte-t-elle.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi