Publicité

Affaire Pierre Palmade : cette lourde peine de prison à laquelle il devrait échapper

C’était il y a près d’un an… Vendredi 10 février 2023, en début de soirée, le véhicule de Pierre Palmade entrait en collision frontale avec une voiture roulant en sens inverse, en Seine-et-Marne. Dans celle-ci se trouvait un homme de 38 ans, son fils de six ans et sa belle-sœur de 27 ans, enceinte et dont le bébé n'a pas survécu. Rapidement, l’humoriste de 55 ans avait été testé positif à la cocaïne et aux médicaments de substitution. Mis en examen pour "homicide et blessures involontaires par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants en état de récidive légale", Pierre Palmade avait été assigné à résidence au sein du service d’addictologie de Villejuif. Victime d’un AVC quelques jours plus tard, il avait été placé en détention provisoire, mais remis en liberté sous contrôle judiciaire tout en continuant sa désintoxication. Si l’enquête est bouclée et que le dossier a été transmis au parquet de Melun pour réquisition, le procès de l’humoriste n’aura pas lieu avant le printemps 2024. Moins d’un an après ce terrible accident, les députes souhaitent se pencher sur la création d'un nouveau délit d'homicide routier. Réclamée depuis de nombreuses années par des associations de victimes de la route, celle-ci permettrait de remplacer la qualification d’"homicide involontaire" lorsqu’un accident est commis avec certaines circonstances aggravantes telles que la conduite sous l’emprise de drogue ou d’alcool. (...)

Lire la suite sur Closer

Régime : qu'est-ce-que l'infrathérapie ?
Christophe Dechavanne : cet objet très inattendu qu’il a déposé dans le cercueil de sa mère avant ses obsèques
Côtes-d'Armor : une petite fille de 11 ans fait fuir un cambrioleur
Brigitte Macron : ultra chic dans une robe longue fendue, elle en met plein la vue lors du dîner d’Etat en Suède
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe de la Balance en février sur le plan familial