Affaire Olivier Duhamel : l'énorme coup de gueule d'Andréa Bescond

·1 min de lecture

À la suite d'accusations d'abus sexuel sur mineur incestueux portées contre lui dans un livre rédigé par sa belle-fille Camille Kouchner (actes commis sur le frère jumeau de celle-ci), Olivier Duhamel démissionne en janvier 2021 de toutes ses fonctions. Interrogé mardi 13 avril comme simple témoin par la police, il a reconnu des faits d'agressions sexuelles contre son beau-fils.

Pendant son audition, le constitutionnaliste aurait exprimé des regrets et parle d'une énorme bêtise. Les faits étant prescrits, car datant de 1983, Olivier Duhamel ne pouvait pas juridiquement être placé en garde à vue. Il ne peut plus techniquement être poursuivi pour ces faits. Aucun procès n’aura donc lieu.

À lire également

Olivier Duhamel : Accusé d'inceste, le politologue a reconnu avoir agressé sexuellement son beau-fils

Les termes employés par Olivier Duhamel ont fait bondir la réalisatrice Andréa Bescond. Elle-même victime d'abus sexuels pendant son enfance, elle a raconté son histoire dans le film "Les Chatouilles".

Très engagée sur la violence sexuelle perpétrée sur les enfants, Andréa Bescond s'est emparé de son compte Instagram pour faire part de son indignation : "

Les viols (la fellation est un ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi