Affaire Nicolas Hulot : Maureen Dor l'accusait déjà sans le nommer il y a quatre ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Quand je suis arrivée, il s'est jeté sur moi". En 2017 dans les colonnes de Télé Star, Maureen Dor avait pris la parole pour révéler avoir été sexuellement harcelée par un animateur, qu'elle avait choisi de ne pas nommer. "J'espère que maintenant les filles vont oser parler et que la vie de mecs qui se croient tout permis va être un enfer", ajoutait alors l'ex-chroniqueuse de Laurent Ruquier. Quatre ans plus tard, Maureen Dor a, cette fois, pris la plume pour nommer cet homme : Nicolas Hulot. En apprenant la diffusion d'un numéro d'Envoyé Spécial dans lequel plusieurs femmes ont accusé l'ex-ministre d'agressions sexuelles et de viols, elle a fait parvenir une lettre à France Télévisions. Dans celle-ci, elle raconte sa rencontre avec l'ex-animateur d'Ushuaïa, lorsqu'elle avait 17 ans, dans un hôtel de la ville de Bruxelles.

"Aussitôt dans la chambre, le voilà qui me saute dessus et tente de m'embrasser. Je le repousse, étonnée et effrayée, en lui faisant cette remarque si naïve : 'Mais vous avez une femme !' et lui de me répondre que cela n'a rien à voir et que je serai une 'parenthèse'", écrit Maureen Dor, qui n'avait jamais raconté publiquement sa rencontre avec Nicolas Hulot. L'ex-chroniqueuse a conclu sa bouleversante lettre, son "unique" prise de parole sur ce sujet "difficile" en rendant hommage aux femmes qui ont témoignagé sur France 2 : "Aucune femme qui témoigne à visage découvert ou anonymement ne le fait facilement et de gaité de (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Brigitte Macron : Cette lettre qu'une présumée victime de Nicolas Hulot lui avait envoyée
Jacques Chirac : ce talent inattendu qui lui a peut-être coûté sa santé
Anne Hidalgo prise en flagrant délit : cette séquence qui met à mal son discours écolo
Affaire Nicolas Hulot : après les six témoignages glaçants, une enquête est ouverte par le parquet
Edouard Philippe : le fou rire incontrôlable de l'ancien premier ministre à la radio

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles