Affaire Nicolas Hulot : ces autres femmes qui n'ont pas témoigné dans l'enquête d'Envoyé spécial

·1 min de lecture

Des témoignages glaçants... Dans le dernier numéro d'Envoyé spécial, diffusé le 25 novembre 2021, cinq femmes ont accusé d'agression sexuelle Nicolas Hulot. Suite à la diffusion de cette enquête, la journaliste Virginie Vilar a révélé dans un entretien accordé à Télé-Loisirs que certains témoignages avaient été écarté faute d'avoir pu tous les vérifier de façon approfondie. Elle a en effet expliqué : "Certains ne figurent pas dans le documentaire, soit parce que la victime présumée ne souhaitait pas témoigner devant la caméra, soit parce que je n'avais pas pu en recouper suffisamment d'éléments. L'idée n'était pas de sortir des paroles brutes. Nous avions décidé de ne mettre à l'antenne que des témoignages extrêmement vérifiés. Ce travail nous a pris beaucoup de temps."

Tout au long de son enquête, la journaliste a douté de parvenir à ses fins. "Régulièrement, j'ai cru devoir renoncer. Cela pouvait parfois être désespérant. J'ai rencontré une dizaine de femmes durant ces quatre années. Beaucoup voulaient se protéger, hésitaient, avançaient, puis reculaient. Il m'est arrivé de perdre le contact pendant plusieurs mois. Parfois, elles revenaient à la faveur d'affaires défrayant l'actualité, comme celle de Gabriel Matzneff, en 2020", a-t-elle confié. Depuis la diffusion de ce numéro d'Envoyé spécial, la journaliste a été contactée par d'autres victimes possibles. Elle a révélé : "Après quatre années d'enquête, oui, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Covid-19 : le gros coup de gueule de Christiane Taubira
"TF1 ne m'avait pas prévenu" : Éric Zemmour se paye Gilles Bouleau à la sortie du 20H
Aurélie Filippetti : l'ex-ministre dénonce le “harcèlement” qu'elle aurait subi de la part de Jérôme Cahuzac
Olivier Véran alarmant à l'Assemblée : “la situation est en train de s'aggraver”
“Vous ne saviez pas que le président était veuf ?” : Bernadette Chirac pince-sans-rire face à une journaliste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles