Affaire Nicolas Hulot : après les six témoignages glaçants, une enquête est ouverte par le parquet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une enquête a été ouverte. Ce vendredi 26 novembre, au lendemain de la diffusion de témoignages bouleversants de femmes qui accusent Nicolas Hulot, le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle pour "des faits susceptibles d'avoir été commis à Paris à l'égard d'une victime mineure", selon le communiqué publié par la procureure de la République. Au moins six femmes, dont une mineure au moment des faits, accusent l'ex-animateur et ancien ministre de la Transition écologique de viols ou d'agressions sexuelles, commis entre 1989 et 2001. Les investigations ont été confiées à la brigade de protection des mineurs de la direction régionale de la police judiciaire.

Selon Laure Beccuau, les investigations "s'attacheront à déterminer si les faits dénoncés peuvent caractériser une infraction pénale et si, au vu de leur ancienneté, la prescription de l'action publique est acquise". Dans ce long reportage, deux femmes ont pris la parole à visage découvert pour accuser Nicolas Hulot, et une l'a fait anonymement. Sylvia avait 16 ans lorsqu'elle a rencontré l'ex-ministre, à la radio. Il l'aurait ensuite déposée en voiture au Trocadéro et, en la saluant, lui aurait demandé de "l'embrasser dans le cou" : "Et là, il sort son sexe... Il a pris ma main... Il me force à faire une fellation". Cécile travaillait à l'ambassade de France en Russie lorsque sa route a croisé celle de Nicolas Hulot, coincé à (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nicolas Hulot accusé d'agressions sexuelles : son avocate parle “d'un lynchage médiatique”
Brigitte Macron : Cette lettre qu'une présumée victime de Nicolas Hulot lui avait envoyée
Jacques Chirac : ce talent inattendu qui lui a peut-être coûté sa santé
Anne Hidalgo prise en flagrant délit : cette séquence qui met à mal son discours écolo
Edouard Philippe : le fou rire incontrôlable de l'ancien premier ministre à la radio

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles