Affaire Jubillar: la demande de mise en liberté du mari à nouveau rejetée

·2 min de lecture

Mis en examen pour le meurtre de sa femme Delphine, Cédric Jubillar avait déposé une deuxième demande de mise en liberté. Il continue de clamer son innocence.

Pour la défense, "le dossier est vide de charges". Pour la justice, Cédric Jubillar doit être maintenu en détention. La deuxième demande de mise en liberté de l'époux de l'infirmière disparue depuis presqu'un an a été rejetée par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse, a appris BFMTV auprès de ses avocats. 

Pour la deuxième fois, la justice s'oppose à la remise en liberté de Cédric Jubillar. Ce dernier a été mis en examen en juin dernier pour homicide volontaire par conjoint et avait déjà déposé une demande de remise en liberté qui avait été rejetée en juillet dernier. La chambre de l'instruction considérait qu'il y avait assez d'éléments graves et concordants à son encontre pour justifier son maintien en détention à la maison d'arrêt de Seysses. Depuis sa mise en examen, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence. 

Une audition le 3 décembre

Pour sa défense, la justice se base sur "des indices qui ont été construits, qui ne sont pas des indices au sens juridique", martelait l'avocat de Cédric Jubillar, Me Alexandre Martin, le 16 novembre dernier, jour de l'examen de la demande de mise en liberté de son client. Les avocats du mari estiment que plusieurs pistes n'ont pas été examinées, et que des éléments présentés comme importants dans l'enquête par l'accusation n'ont pas encore été étudiés.

Cédric Jubillar doit être entendu sur le fond de l'affaire le 3 décembre par les juges d'instruction en charge de cette affaire. Pour la défense, la justice et les enquêteurs essaient "de gagner du temps". "Parce qu’entre temps on espère avoir une trace de Delphine, ou parce qu'on essaie de trouver un élément qui viendrait confondre définitivement l’idée préconçue des juges d’instruction, qui la tiennent des gendarmes, que le seul coupable de cette affaire ça ne peut être que Cédric Jubillar", a déploré Me Alexandre Martin il y a quelques jours.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Affaire Jubillar: le mari plaide pour une remise en liberté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles