Publicité

Affaire Guerriau : « J’ai cru qu’il allait abuser de moi », assure la députée Sandrine Josso

C’est son tout premier témoignage. Invitée ce lundi 20 novembre sur le plateau de « C à Vous », sur France 5, la députée Modem Sandrine Josso est sortie du silence pour raconter sa version des faits. L’élue de Loire-Atlantique accuse le sénateur Joël Guerriau, depuis mis en examen, de l’avoir droguée en vue de l’agresser sexuellement.

Sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine, Sandrine Josso a confié s’être rendue « en confiance » et « en toute amitié » fêter la réélection de son collègue sénateur, élu dans le même département. « J’étais dans le salon, il était dans la cuisine. Il m’a servi une coupe de champagne depuis la cuisine, je n’ai pas vu le verre avant de le boire » a-t-elle d’abord raconté.

Insistance à trinquer

« J’ai bu une première gorgée, j’ai trouvé que le goût n’était pas le même que d’habitude, il était sucré. Je me suis dit qu’il était peut-être de mauvaise qualité. Il a voulu qu’on trinque une deuxième fois, une troisième fois, j’ai trouvé ça bizarre » a ensuite poursuivi l’élue.

Seulement quelques minutes après, la députée de 48 ans a été prise de « palpitations » et de « sueurs ». Elle voit alors l’élu de 66 ans ranger « un sachet blanc sous le plan de travail » de sa cuisine - de l’ecstasy, que les policiers retrouveront au même endroit lors d’une perquisition.


Lire la suite sur ParisMatch