Publicité

Affaire Grégory : Albert Villemin, grand-père du petit garçon, est mort à l'âge de 92 ans

Monique et Albert Villemin, les grands-parents du petit Grégory, le 10 mai 1988 à Dijon. - GERARD CERLES / AFP

Avec sa femme Monique, elle-même disparue en 2020, ils avaient été entendus une dernière fois en 2017 comme témoins dans l'affaire de la mort du petit garçon, qui remonte à 1984.

Une disparition qui réduit un peu plus les chances de connaître le fin mot de l'affaire Grégory. Comme l'annonce France Bleu, Albert Villemin, grand-père du petit garçon et père de Jean-Marie Villemin, est mort le week-end du 18 au 19 février à l'âge de 92 ans. Il s'est éteint à l'Ehpad de Baccarat, en Meurthe-et-Moselle, où il avait été admis en compagnie de sa femme, Monique Villemin, morte quant à elle en avril 2020.

La nouvelle de la mort d'Albert Villemin a été confirmée auprès du média national par Me Thierry Moser, avocat des parents du petit Grégory, qui s'est refusé à tout commentaire supplémentaire.

Entendus en 2017

Personnages centraux de cette affaire qui passionne la France depuis maintenant près de 40 ans, Albert et Monique Villemin avaient été entendus une ultime fois en 2017 en qualité de témoins, à leur domicile de Granges-Aumontzey.

En parallèle, trois personnes - Marcel Jacob et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grande-tante du petit garçon assassiné en 1984, ainsi que Ginette Villemin, la tante par alliance de l'enfant - avaient été interpellées et placés en garde à vue. Aucun élément probant n'était ressorti de l'audition d'Albert et Monique Villemin.

Comme le rappelle La Dépêche, Jean-Marie Villemin a longtemps accusé ses parents de protéger son frère Michel, avec qui il est en conflit. Selon lui, sa mère en particulier est au courant de qui a tué Grégory et a toujours refusé de délivrer les informations qui auraient permis d'identifier le tueur.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L’affaire John List, le Dupont de Ligonnès américain ?