Publicité

Affaire Gérard Miller : l’université Paris-8 avait été alertée par une salariée

Une ancienne salariée de l'université Paris-8 assure avoir alerté l'établissement des comportements inappropriés de Gérard Miller.  - Credit:Lionel GUERICOLAS/MPP/SIPA
Une ancienne salariée de l'université Paris-8 assure avoir alerté l'établissement des comportements inappropriés de Gérard Miller. - Credit:Lionel GUERICOLAS/MPP/SIPA

Une alerte ignorée. Une salariée de l'université Paris-8, où en enseignait Gérard Miller – visé par une enquête pour viol et agressions sexuelles –, avait prévenu l'établissement des comportements inappropriés du psychanalyste. Selon France Info, la direction a reçu au moins une alerte, qu'elle a ignorée.

Le psychanalyste médiatique Gérard Miller est visé par plusieurs plaintes pour viol et agressions sexuelles tandis que des dizaines de femmes ont témoigné pour dénoncer ses agissements, depuis les révélations du magazine Elle. Parmi elles, des mineures, mais aussi des étudiantes de Paris-8 où Gérard Miller enseignait entre 1995 et 2017.

Des propos « très déplacés » envers des étudiantes

Selon France Info, une salariée a convoqué une réunion avec la direction et les ressources humaines pour dénoncer des dysfonctionnements dans sa collaboration avec Gérard Miller, qui dirigeait à l'époque le département de psychanalyse. Au cours de cet échange, elle a mentionné les comportements déplacés envers ses étudiantes notamment en cours « d'introduction à la sexualité chez Lacan ».

« Le souvenir que j'en ai, c'est d'avoir donné un dossier à la direction de l'université en évoquant certaines étudiantes qui racontaient que Gérard Miller pouvait avoir des propos très déplacés sur leurs pratiques sexuelles, si elles pratiquaient la fellation », raconte-t-elle. Elle précise avoir également signalé « que certaines étudiantes, jeunes, le raccompagnaient vers la sortie de l'uni [...] Lire la suite