Publicité

Affaire Gérard Depardieu : Tiphaine Auzière en désaccord avec son beau-père Emmanuel Macron

Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron, a brièvement évoqué l'affaire Gérard Depardieu lors de son passage dans le 7/10 sur France Inter ce jeudi 7 mars 2024, alors qu'elle était en pleine promotion pour son premier roman intitulé "Assises".

Hier est paru aux éditions Stock Assises, le premier roman de Tiphaine Auzière, qui est le récit d'une femme de loi prise dans un procès traitant des violences conjugales. Ce jeudi 7 mars 2024, la fille de Brigitte Macron était l'invitée de Léa Salamé dans le 7/10 de France Inter pour en parler. Elle a notamment profité de cet entretien pour revenir sur les critiques subies par sa mère par rapport à son âge.

"Je pense qu'il faut réagir, parce que si ça la touche elle, ça peut toucher plein de gens qui n'auront pas forcément les mêmes moyens d'action donc il faut intervenir", a-t-elle déclaré. L'avocate s'est également exprimée sur un autre sujet qui fait l'actualité : l'affaire Gérard Depardieu. Lorsque Léa Salamé lui a demandé si elle pense que l'acteur "rend la France fière", l'avocate a répondu : "Pas moi à titre personnel, non."

La question de la journaliste était une référence aux propos tenus par Emmanuel Macron dans l'émission C à Vous sur France 5, en décembre 2023. Le président de la République, récemment aperçu au ski, avait estimé que Gérard Depardieu fait l'objet d'"une chasse à l'homme" et que l'acteur "rend fière la France"

Gérard Depardieu visé par plusieurs plaintes

Pour rappel, outre sa mise en examen pour des faits présumés remontant à août 2018, Gérard Depardieu fait l'objet d'une enquête préliminaire à Paris pour des supposées agressions...

Lire la suite


À lire aussi

Tiphaine Auzière, ses rapports avec son beau-père Emmanuel Macron : les mots rares de la fille de Brigitte Macron
Brigitte Macron toute en soie : robe inhabituelle pour un beau dîner au bras d'Emmanuel Macron, elle brille à l'Elysée
Brigitte Macron, confidences sur les "10 plus beaux jours de sa vie" et ils ne concernent pas Emmanuel Macron...