Publicité

Affaire Gérard Depardieu : les Français ne comptent pas arrêter de regarder ses films - SONDAGE EXCLUSIF

Malgré les accusations de violences sexuelles et ses récents propos problématiques, une majorité de Français souhaite continuer à regarder les films avec Gérard Depardieu d’après notre sondage.

C’est le sujet sur lequel le monde du cinéma français se déchire depuis plusieurs semaines. L’affaire Gérard Depardieu est au cœur de toutes les conversations, de toutes les prises de parole politique ou presque, impossible donc pour les Français d’ignorer la polémique. Pourtant, une majorité d’entre eux ne comptent pas arrêter de regarder les films du comédien, d’après un sondage exclusif réalisé par YouGov pour Le HuffPost.

Affaire Depardieu : les stars signataires de la tribune de soutien naviguent entre malaise et rétropédalage

Comme nous le dévoilons ce mardi 16 janvier, 62 % d’entre eux ont répondu qu’ils continueraient en effet de visionner les longs métrages dans lesquels figure l’acteur mis en examen pour viol et agression sexuelle dans trois affaires. À l’inverse, 23 % ont répondu qu’ils cesseraient d’en regarder, quand 15 % ont répondu qu’ils ne savaient pas.

Retiré des plateaux de tournage depuis plusieurs années, Gérard Depardieu est la tête d’affiche de nombreux films cultes du cinéma comme Les Fugitifs, La Chèvre, Les Misérables, Cyrano de Bergerac, Germinal, Les Valseuses, Tenue de soirée, ou encore Astérix et Obélix Mission Cléopâtre.

Parallèlement, les Français sont malgré tout une majorité (55 %) à avoir été choqués par les propos tenus par Gérard Depardieu dans le numéro de Complément d’Enquête diffusé début décembre. Pour rappel dans le magazine de France 2, des images de l’acteur tournées par Yann Moix en Corée du Nord montraient Gérard Depardieu dans une posture très problématique, sexualisant notamment une fillette.

L’avalanche de l’affaire Depardieu

La diffusion de cette émission, corrélée avec la plainte pour viol déposée par une journaliste espagnole avait déclenché une succession d’évènements. Le président de la République avait pris la parole pour s’en mêler sur le plateau de C à vous le 20 décembre, défendant l’artiste qui selon lui « rendait fière la France » et est « victime d’une chasse à l’homme ».

Une prise de position qui avait suscité l’indignation d’un grand nombre d’artistes dans plusieurs tribunes publiées ensuite, et signées par des milliers de personnes pour certaines. Une indignation que partagent semble-t-il les Français. En effet, 59 % des répondants à notre sondage ont déclaré ne pas être d’accord avec les propos tenus par Emmanuel Macron sur ce sujet.

Sur la question de la légion d’honneur en revanche, ils sont plus partagés. 30 % des répondants souhaitent qu’elle lui soit retirée, 20 % ne le souhaitent pas, 35 % n’ont pas d’avis sur la question. Le 15 décembre, l’ancienne ministre de la Culture Rima Abdul-Malak avait annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire visant à retirer sa légion d’honneur à l’acteur de 75 ans. Emmanuel Macron avait en réponse affirmé que celle-ci « n’était pas un ordre moral » et que la lui retirer serait injuste.

Gérard Depardieu est mis en examen depuis 2020 pour viols et agressions sexuelles. Outre ces mises en examen, l’acteur a été accusé de violence sexuelle par 13 femmes dans une longue enquête publiée par Mediapart en avril dernier.

Cette enquête a été réalisée sur 1 009 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France, du 9 au 15 janvier 2024.

À voir également sur Le HuffPost :

Sur Depardieu, Brigitte Macron refuse de commenter les propos du Président mais encourage celles qui parlent

Affaire Depardieu : la prise de parole émouvante de Lio, et sa réponse aux propos de Patrick Chesnais

VIDÉO - La Minute de Gérard Depardieu