Affaire Fiona : Berkane Makhlouf maintenu en détention

Par Valentine Arama
·1 min de lecture
Berkane Makhlouf dans le box des accusés lors de son premier procès, en 2016.
Berkane Makhlouf dans le box des accusés lors de son premier procès, en 2016.

La demande de remise en liberté de Berkane Makhlouf, incarcéré depuis septembre 2013, a été rejetée par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon. Le beau-père de Fiona, une petite fille qui serait morte dans la nuit du 11 au 12 mai 2013 à l'âge de cinq ans, va donc rester en prison jusqu'à son procès en appel qui se tiendra à partir de mardi prochain devant la cour d'assises de Lyon. Pour justifier cette demande de remise en liberté, Berkane Makhlouf avait fait valoir ? par la voix de son avocat ? que sa détention était trop « longue » puisque, n'ayant pas encore été définitivement jugé, il s'agissait en réalité d'une forme de détention provisoire.

Reconnu coupable de coups mortels ayant conduit au décès de Fiona, Berkane Makhlouf avait été condamné à 20 ans de réclusion en première instance en 2016. Un verdict confirmé à l'issue du procès en appel en 2018, mais qui a depuis été annulé par la Cour de cassation. Avec cette décision, c'est le verdict de première instance qui redevenait exécutoire. Berkane Makhlouf est donc actuellement détenu en vertu d'un mandat de dépôt criminel. Ce jeudi, la chambre de l'instruction a motivé son refus en expliquant que la détention « ne dépassait pas une durée raisonnable ».

Cécile Bourgeon va comparaître libre

Le 19 novembre, deux avocats parties civiles s'étaient vivement opposés à cette remise en liberté. « Cette demande avait peu de chances d'aboutir? Elle a juste été réalisée pour que, peu de temps avant s [...] Lire la suite