Publicité

Affaire Depardieu : Hélène Darras réagit à sa plainte classée pour prescription

Ce n’est « pas une surprise » pour Hélène Darras. La comédienne qui avait porté plainte contre Gérard Depardieu le 10 septembre dernier, l'accusant de l'avoir agressée sexuellement sur le tournage de « Disco » en 2007, a vu sa plainte être classée pour prescription, comme l'a indiqué le parquet de Paris, lundi 22 janvier.

Auprès de l’« AFP », Hélène Darras a déjà réagi : « Le classement pour prescription n’est pas une surprise pour moi. Si j’ai porté plainte, c’est parce que je ne pouvais plus me taire. Désormais, si mon témoignage peut libérer la parole d’autres victimes, voire relancer le débat sur la prescription, tout cela n’aura pas été vain. »

À lire aussi Accusé de gestes sexuels inappropriés par treize femmes, Gérard Depardieu dément

Le monde de la culture divisé

Si l’acteur a eu le droit à une tribune de soutien signée par de plus de 50 noms du milieu, comme Carla Bruni, Carole Bouquet ou Jacques Dutronc, il a également été épinglé par d’autres qui l’ont côtoyé de près ou de loin, à l'instar de Sophie Marceau.

Dans les colonnes de Paris Match, l'actrice était revenue sur tout ce qu’elle avait déjà reproché publiquement à l'ogre du cinéma pendant des années : « J’ai dit publiquement à l’époque que je ne supportais pas son attitude, grossière et très déplacée. Et j’ai toujours refusé les films avec lui.
La vulgarité et la provocation ont toujours été son fonds de commerce. »

Alors que les accusations contre l’ogre du cinéma français secouent le milieu de...


Lire la suite sur ParisMatch