Affaire Delphine Jubillar : Cédric pouvait être très agressif... avec son propre frère !

Pour la première fois, des proches de Cédric Jubillar s'expriment sur le drame qui a frappé leur famille : la disparition de Delphine, l'épouse de cet artisan, au cours d'une nuit de décembre 2020. C'est pour l'émission Ligne rouge de BFMTV, diffusée le 2 mai 2022, que certains membres font part de leur vécu avec l'homme actuellement derrière les barreaux. En effet, il a été mis en détention provisoire au mois de juin 2021 pour homicide par conjoint et s'y trouve toujours près d'un an plus tard, la justice estimant avoir suffisamment d'éléments contre lui pour l'instant. Dans le reportage, une femme évoque notamment son comportement controversé.

Côtoyant régulièrement Cédric Jubillar, cette membre du clan Jubillar raconte l'avoir vu chez elle quand il venait pour fumer du cannabis qu'elle consommait également. Il restait souvent déjeuner, quand le peintre-plaquiste avait des chantiers dans le coin : "C'est là que j'ai commencé à vraiment découvrir la vraie personnalité de Cédric. Très colérique. Je l'ai vu passer du calme à l'extrême, parce que son frère était très franc avec lui. Et il ne supportait pas ça, que son frère puisse lui dire des choses qui... de son couple, de son comportement, de sa façon de parler. Il pouvait être très agressif dans sa manière de parler."

Une attitude qui ressemble à celle qu'ont décrit des proches de Delphine, comme son oncle et sa tante. Ils avaient souligné son agressivité avec sa femme...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire Jubillar : Cédric "sait où cacher un corps", la soeur et les frères de Delphine montent au créneau
Le prince Andrew refoulé de Windsor par son propre frère...
Affaire Duhamel : Le frère jumeau de Camille Kouchner porte plainte après les révélations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles