Affaire Curtis: confrontation entre Christophe Ellul et la famille d'Elisa Pilarski

Par Cécile Ollivier et Hélène Favier
·2 min de lecture

Info BFMTV - Une confrontation se tient ce lundi entre Christophe Ellul et la famille d'Elisa Pilarski.

Une confrontation se tient ce lundi après-midi au tribunal judiciaire de Soissons (Aisne) entre Christophe Ellul et la famille d'Elisa Pilarski, selon des informations de BFMTV. C'est une nouvelle étape, dans l'enquête sur la mort de la jeune femme de 29 ans dans la forêt de Retz, en novembre 2019, alors qu'elle promenait son chien, un American Pitbull Terrier.

"Je le fais piquer"

La famille de la jeune femme morte à la suite d'"une hémorragie consécutive à plusieurs morsures" d'un ou plusieurs chiens, espère avec cette confrontation montrer "la mauvaise foi" de Christophe Ellul.

En effet, elle est persuadée que ce dernier a tenté de modifier la scène de découverte du corps quand il est arrivé le premier dans la forêt de Retz. Les proches de la défunte s'appuient sur l'analyse de la téléphonie du mis en examen, réalisé en février: dans son portable a été retrouvé un texto dans lequel il dit "je le fais piquer". La famille pense que cela signifie qu'il était au courant que le chien, nommé Curtis, avait attaqué la jeune femme.

Christophe Ellul, propriétaire du chien, a été mis en examen début mars pour "homicide involontaire" et "pour avoir par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (...) involontairement causé la mort" de sa compagne, "résultant de l'agression commise par plusieurs chiens dont il était propriétaire ou gardien".

Dressage au mordant

Les responsabilités dans la mort d'Elisa Pilarski sont restées un long moment suspendues aux résultats des expertises sur Curtis qu'elle promenait au moment du drame, et des chiens qui participaient ce jour-là à une chasse à courre dans la forêt de Retz.

L'enquête a établi que Curtis avait été introduit illégalement en France, en provenance des Pays-Bas, sans autorisation. Par ailleurs, selon les experts vétérinaires qui ont examiné le chien, l'animal a fait l'objet d'un dressage au mordant, une technique interdite sur le territoire national qui s'apparente à de la maltraitance animale.

Christophe Ellul est actuellement sous contrôle judiciaire avec l'interdiction d'entrer en contact avec les membres de la famille d'Elisa Pilarski, constituée partie civile.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :