Publicité

Affaire Cauet : l’animateur se dit victime d'« extorsion en bande organisée »

« La parole des femmes victimes est sacrée (...) Dans mon cas, il s'agit de mensonges », affirme l'animateur.  - Credit:THOMAS SAMSON / AFP
« La parole des femmes victimes est sacrée (...) Dans mon cas, il s'agit de mensonges », affirme l'animateur. - Credit:THOMAS SAMSON / AFP

« Je suis complètement innocent. » L'animateur de radio Sébastien Cauet s'est défendu, ce dimanche 10 décembre, en début de soirée, sur BFMTV, concernant les trois plaintes déposées contre lui pour viols et agressions sexuelles. L'animateur star de NRJ affirme être victime d'« extorsion en bande organisée » de la part de ses plaignantes. Il a rappelé qu'il avait également déposé plusieurs plaintes : deux pour « harcèlement d'une personne au moyen d'un service de communication public en ligne » et deux pour « dénonciation calomnieuse » et « tentative d'extorsion aggravée ».

À LIRE AUSSI L'animateur Sébastien Cauet visé par une plainte pour viol

Sébastien Cauet a confié s'être appuyé sur « des documents » pour déposer ses plaintes. « Ils ont été remis à la police et l'enquête est en cours ». Concernant les captures écran de discussions qui ont été révélées sur X (ex-Twitter), Sébastien Cauet affirme que ce sont « des montages, des faux ».

Accusations de sollicitations sexuelles sur Whatsapp: "C'est un montage, c'est un faux", affirme Sébastien Cauet (@cauetofficiel) pic.twitter.com/kOrrg1w8iL

— BFMTV (@BFMTV) December 10, 2023

« La parole des femmes victimes est sacrée. […] Dans mon cas, il s'agit de mensonges », affirme l'animateur, qui insiste : « Tout est faux, tout est mensonger. » À propos de la première plaignante, mineure au moment des premiers faits dénoncés – en novembre 2014 –, Sébastien Cauet explique : « Je la connais, comme je connais des mill [...] Lire la suite