Affaire du Carlton : DSK bientôt fixé sur les suites judiciaires

Dominique Strauss-Kahn va être fixé mercredi 19 décembre sur le sort réservé par les magistrats à la demande d'annulation de sa mise en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, neuf jours après le dénouement de ses ennuis judiciaires aux Etats-Unis.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai (Nord) doit se prononcer sur les requêtes en nullité déposées par les avocats de l'ancien patron du FMI et d'autres protagonistes de ce dossier.

Aucun des mis en cause, ni leurs conseils ne devraient être présents mercredi à Douai. La décision, écrite, doit leur être transmise.

Les magistrats de la chambre peuvent faire droit à tout ou partie des demandes d'annulation de la procédure formulées par les conseils de DSK et de l'ancienne figure de la police du Nord, le commissaire Lagarde, et aux requêtes en annulation de leurs mises en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

Ils peuvent également rejeter ces requêtes.

L'annulation d'une mise en examen, c'est extrêmement rare qu'on obtienne satisfaction sur ce sujet. Les annulations de procédure, là aussi, c'est assez rare qu'on gagne, mais enfin c'est possible", a observé Me Henri Leclerc, l'un des avocats de Dominique Strauss-Kahn.

"Grosso modo, les trois grandes possibilités envisageables (sont) une annulation de l'ensemble de la procédure, une annulation de certains volets de la procédure et notamment des gardes à vue, ou une annulation de la mise en examen", a estimé l'avocat du commissaire Lagarde, Me Olivier Bluche, sans se risquer à un quelconque pronostic.

L'annulation de la procédure équivaudrait à la fin des ennuis judiciaires en France aussi pour l'ancien favori socialiste à (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Affaire du Carlton : DSK bientôt fixé sur les suites judiciaires
DSK: vers la fin du Sofitel... et le Carlton?
Sofitel : accord entre Diallo et DSK, fin de l'affaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.