Publicité

Pour Adrien Quatennens, La France insoumise « n’a jamais qualifié le Hamas de force de résistance »

L'ancien bras droit de Jean-Luc Mélenchon estime que le terme « terrorisme » n'est pas approprié pour qualifier les actes du Hamas palestinien.  - Credit:MPP/SIPA / SIPA / MPP/SIPA
L'ancien bras droit de Jean-Luc Mélenchon estime que le terme « terrorisme » n'est pas approprié pour qualifier les actes du Hamas palestinien. - Credit:MPP/SIPA / SIPA / MPP/SIPA

Ce sont des explications qui interviennent quelques heures avant l'hommage de toute une nation. Le député de La France insoumise Adrien Quatennens s'est exprimé, mercredi 7 février, lors d'une interview à Télématin, alors que plusieurs élus de son parti vont se rendre aux Invalides, pour assister à un hommage présidé par Emmanuel Macron aux victimes françaises du Hamas. Un rendez-vous solennel auxquels les membres de LFI ne sont pas les bienvenus, selon plusieurs familles de victimes et personnalités juives.

À LIRE AUSSI Hommage aux victimes françaises du 7 octobre : la triple indignité de LFIDes accusations que le parlementaire et ex-cadre du parti, en retrait depuis sa condamnation pour violences conjugales, réfute. Adrien Quatennens se dit « atterré par le traitement médiatique réservé à LFI » et assure que sa formation « n'a jamais qualifié le Hamas de force de résistance ». « En revanche, on devrait pouvoir choisir ses mots, se référer au droit international sans être suspecté d'antisémitisme », ajoute-t-il.

����️ Hommage aux victimes du Hamas : "Je suis atterré par le traitement médiatique réservé à LFI [...] LFI n'a jamais qualifié le Hamas de mouvement de résistance" déclare Adrien Quatennens. #Les4V @AQuatennens pic.twitter.com/xg3cMKkguX

— Telematin (@telematin) February 7, 2024

Et de justifier l'emploi volontaire de « crime de guerre » pour qualifier l'attaque du Hamas comme un « qualificatif reconnu par la justice internationale », « encore [...] Lire la suite