Un acteur de la Comédie-Française bientôt jugé pour violences : son identité révélée

·1 min de lecture

Fin juin 2020, on vous parlait d'une jeune femme de 22 ans qui a accusé sur ses réseaux sociaux un acteur de la Comédie-Française de l'avoir agressée à plusieurs reprises. Il s'agit d'une certaine Marie Coquille-Chambel, qui est une youtubeuse en herbe passionnée de théâtre. Elle avait annoncé sur Twitter qu'elle allait porter plainte contre le comédien en question qui aurait "une réputation de mec dangereux", selon ses dires.

Elle avait également déclaré qu'il l'avait "menacée professionnellement", mais aussi "cherché à contacter sa famille et ses amis pour se dédouaner". Pour illustrer ses propos, elle a partagé quelques photos de son visage tuméfié et de ses genoux couverts d'hématomes. Ce vendredi 9 octobre 2020, Libération indique que le fameux pensionnaire de la Comédie-Française est Nâzim Boudjenah. Le parquet de Paris avait ouvert, en juillet dernier, une enquête pour "violences volontaires par ex-conjoint ou ex-partenaire". La justice recevra l'accusé devant le tribunal correctionnel le 1er décembre prochain. L'avocate de l'acteur, Maître Florence Bourg, a assuré que son client "abordait cette audience avec une grande sérénité".

L'omerta sur les violences contre les femmes dans le milieu du théâtre doit cesser. Elle encourage la violence qui se nourrit de l'impunité et ne fait que croitre et détruire tout ce qui, par malheur, croise son chemin.

— Plain Chant (@chant_plain) October 9, 2020

Un accusé qui a lui-aussi porté plainte

"Il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Olivier Giroud en larmes : pourquoi l'attaquant des Bleus a craqué dans Téléfoot
Nabilla fête le premier anniversaire de son fils, Milann : “Je suis une mère comblée”
Enrico Macias : cette raison qui le ferait quitter la France
Louane : la chanteuse évoque comme rarement ses parents décédés
Louise Depardieu dévoile un nouveau tatouage : son clin d'oeil émouvant à sa mère disparue