Publicité

Acouphènes : on aurait (enfin) trouvé la cause de ces bourdonnements d'oreille

Selon une enquête Ifop présentée lors de la Journée nationale de l'Audition en 2018, plus d'un quart (28%) de la population française ressentirait régulièrement des bruits parasites dans l'oreille, appelés . Cela représente entre 14 et 17 millions de personnes dont 2 à 4 millions souffriraient d'acouphènes en permanence. L'origine de ces bruits parasites, que la personne entend en l'absence de tout stimulus externe, semble aujourd'hui connue. Selon une étude menée par des chercheurs de Boston (Etats-Unis), il y aurait un lien entre ces bourdonnements ou sifflements perçus dans les oreilles et une suractivité du cerveau. et une suractivité du cerveau. Cette suractivité pourrait être le moyen de compenser une perte auditive, entraînant la perception de ces bruits fantômes. Une découverte qui pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements pour les acouphènes.

Objectif : faire taire les acouphènes

"Au-delà des bourdonnements persistants ou d'autres sons dans les oreilles, les symptômes des acouphènes peuvent provoquer un manque de sommeil, un isolement social, de l'anxiété et de la dépression, affectant négativement les performances au travail des personnes qui en souffrent et réduisant considérablement leur qualité de vie" explique Stéphane Maison, co-auteur de cette étude. "Nous ne pourrons pas guérir les acouphènes tant que nous n'aurons pas pleinement compris les mécanismes qui sous-tendent leur genèse. Ce travail est une première (...)

Lire la suite sur Top Santé

Parler plusieurs langues : 4 bienfaits pour le cerveau
Ce qu'il se passe dans le corps si vous mangez des aliments gras quand vous êtes stressé
Cette bonne habitude alimentaire fait baisser la tension artérielle en 7 jours seulement
Ce type de pain est idéal si on veut perdre du poids selon un nutritionniste
Les femmes qui ont eu leurs premières règles à cet âge-là ont plus de risques de souffrir de diabète après la quarantaine