Publicité

Achraf Hakimi : le joueur du PSG visé par une enquête pour viol

Une jeune femme de 23 ans accuse le latéral droit du PSG de viol. Bien qu'elle n'ait pas porté plainte, le parquet s'est autosaisi de l'affaire.

C’est un coup de tonnerre pour le PSG et l’équipe nationale du Maroc, révélation de la dernière Coupe du monde. Selon des informations du Parisien, une femme s’est présentée le dimanche 26 février au commissariat de Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, pour « faire une déclaration de viol » visant le latéral droit du Paris-Saint-Germain. La jeune femme de 23 ans n’a donc pas souhaité porter plainte selon le quotidien. Toutefois, étant donné la gravité de son récit exposé à l’officier de police judiciaire de permanence , « le parquet s’est autosaisi de l’affaire » qui est désormais entre les mains du parquet de Nanterre car les faits se seraient déroulés à Boulogne-Billancourt.

Le footballeur, grand ami de Kylian Mbappé, et la victime présumée se seraient rencontrés sur Instagram mi-janvier. Elle se serait rendue chez Achraf Hakimi, à Boulogne, le samedi 25 février. D’après le Parisien, le joueur, âgé de 24 ans, se serait livré à des attouchements non consentis, dont une pénétration digitale. Elle serait parvenue à se dégager avant de contacter une amie par SMS qui est venue la chercher.

Selon le Parisien, les réseaux sociaux indiquent que la famille de l’international marocain, blessé à la cuisse, est actuellement en vacances à Dubaï.

Le journal précise que la victime, domiciliée à Fontenay-sous-Bois, n’a pas encore été entendue par les enquêteurs.

 

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Suicide d’Océane Bourdin, violée à plusieurs reprises : "Elle l'a supplié d'arrêter alors qu'il était en plein acte sur elle"