Publicité

Ils achètent leur nouvelle maison, ce qu'ils découvrent dans le congélateur va les traumatiser à jamais

L'État américain du Colorado fut le théâtre d'une découverte macabre vendredi 19 janvier 2024. Ce jour-là, les autorités locales ont trouvé des bouts de corps dans le congélateur d’une maison de Grand Junction. Suite à cela, la police du Colorado a ouvert une enquête. La chaîne américaine ABC News a relaté cette histoire sur son site web. En fait, cette fameuse maison a récemment été acquise par de nouveaux propriétaires. Ces derniers ont engagé des personnes pour nettoyer les lieux, qui n'ont toutefois pas découvert ces restes humains dans le congélateur durant leur travail. Selon la chaîne locale KREX-TV, le congélateur présent dans cette maison se trouvait dans la cour avant de la propriété. Il s’agissait d’un congélateur fabriqué sous la forme d’un coffre. Les nouveaux propriétaires des lieux voulaient se débarrasser des vieux objets qui se trouvaient dans cette maison. Ils ont ainsi mis une annonce qui invitait leurs voisins à venir les récupérer. C’est à ce moment précis que le sac à l’intérieur du congélateur a été trouvé. De son côté, le médecin légiste du comté de Mesa a confirmé que les bouts de cadavres étaient réels, après avoir pratiqué une autopsie.

Ils achètent une maison et découvrent des restes humains dans le congélateur https://t.co/ahkIICIMsJ

— Paris Match (@ParisMatch) January 21, 2024

Restes humains retrouvés dans un congélateur : une mère et son fils vivaient dans la maison

Pour (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d'Amandine Estrabaud : "Délirant", ces deux mots qui ont mené à un nouveau procès de son meurtrier présumé
Kate Middleton hospitalisée : "Même dans les derniers instants", pourquoi autant de suspicion autour de la version officielle ?
Couples : ces tests incontournables à faire avec votre crush pour connaître l'avenir de votre relation
"C’est très très blanc" : Hugo Manos balance un détail très intime sur le corps de Laurent Ruquier
“Le genre de trucs qui arrive aux petites filles” : ce souvenir glaçant qui a mené Marina Foïs chez le psychanalyste