Publicité

Accident de Pierre Palmade : l'avocat des familles des victimes explique que le père est "sorti du coma artificiel"

Mourad Battikh, le dimanche 26 février 2023 sur BFMTV. - BFMTV
Mourad Battikh, le dimanche 26 février 2023 sur BFMTV. - BFMTV

Le conducteur du véhicule percuté par Pierre Palmade le 10 février dernier "va toujours très mal" et son "état ne s'améliore pas", explique son avocat.

"Ils vont tous très mal". Mourad Battikh, avocat de la famille des victimes blessées dans le violent accident de la route provoqué le 10 février dernier par Pierre Palmade, est l'invité de BFMTV ce dimanche. L'humoriste est mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires par conducteur sous l'emprise de stupéfiants.

Dans cette collision, l'une des victimes, enceinte de 7 mois, a perdu son bébé. "Elle souhaite aller de l'avant et se reconstruire mais sait que ça va être extrêmement difficile pour elle", explique l'avocat, précisant que cette femme souhaite garder l'anonymat.

Son beau-frère Yuksel, qui était au volant, a dû être opéré à six reprises en réanimation à l'hôpital Beaujon à Clichy en raison de graves lésions sur ses organes, sa jambe gauche et son bras droit notamment. "Il va toujours très mal, son état ne s'est même pas amélioré", précise Mourad Battikh.

"On ne peut même pas dire son état psychique car on en est pas à cette étape-là", explique-t-il, ajoutant qu'il était néanmoins "sorti du coma artificiel".

L'enfant blessé dans "un état très très compliqué"

Devrim, le fils de ce dernier âgé de six ans, qui était assis à l'arrière de la voiture, a été gravement touché, notamment à la mâchoire, et se trouve toujours à hôpital Necker de Paris. Si ses jours ne sont plus en danger, il gardera toute sa vie des séquelles de l'accident.

"Il ne peut pas se nourrir, il a une sonde pour se nourrir, il est dans un état très très compliqué", précise Mourad Battikh.

"Il va y avoir très très long processus de reconstruction d'un point de vue physique d'abord puis psychologique pour un enfant déscolarisé qui était au CP et qui avait une vie tout à fait normale", ajoute l'avocat.

"Attentif" à la procédure après l'AVC de Pierre Palmade

La cour d'appel de Paris doit rendre lundi sa décision sur le placement ou non en détention provisoire du comédien ou son maintien sous contrôle judiciaire. "Pour les victimes, la principale attente est la manifestation de la vérité", explique Mourad Battikh.

"C'est une volonté de comprendre ce qu'il s'est passé", complète-t-il.

Pierre Palmade a quitté le service de soins intensifs où il était pris en charge au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, après avoir subi un accident vasculaire cérébral (AVC) ce samedi soir. Il est désormais dans une chambre individuelle du service de soins neuro-vasculaires. Mourad Battikh s'est dit "attentif de ce que ça impliquera de la procédure".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mourad Battikh, avocat de la famille des victimes de l'accident de Pierre Palmade affirme rester "attentif à ce que [l'AVC du comédien] impliquera dans la procédure"