Publicité

Accident de Pierre Palmade: la famille des victimes "espère son placement en détention provisoire"

Le comédien Pierre Palmade, le 23 mars 2006 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP
Le comédien Pierre Palmade, le 23 mars 2006 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP

Jusqu'ici assigné à résidence, sous bracelet électronique, dans le service d'addictologie d'un hôpital, Pierre Palmade va-t-il finalement être placé en détention provisoire? Après l'appel formulé par le parquet de Melun contre la décision du juge des libertés et de la détention, la chambre de l'instuction de la cour d'appel de Paris doit trancher cette question, ce vendredi à 9h.

Une décision très attendue par la famille des victimes qui ont été fauchées dans le violent accident de la route provoqué le 10 février dernier par Pierre Palmade.

"On a confiance en la justice, il va être puni, il va être mis en prison", présage Ylmaz, cousin du conducteur de la voiture qui a été percutée par celle du comédien.

"On a du respect pour la justice"

Dans cette collision, l'une des victimes, enceinte de 7 mois, a perdu son bébé, tandis que son beau-frère, qui était au volant, a dû être opéré à six reprises en raison de graves lésions sur ses organes notamment. Le fils de ce dernier, qui était assis à l'arrière de la voiture, a été gravement touché à la mâchoire et pourrait ne plus jamais parler ni manger comme avant.

En raison de la souffrance provoquée par l'accident au sein de cette famille, les victimes attendent que la justice prononce une mesure plus ferme que le contrôle judiciaire décidé la semaine dernière. "Si on voulait, on pourrait faire un rassemblement [devant le tribunal, NDLR] car on est une grande famille, mais on a du respect pour l’Etat et la justice. Donc on attend la décision du juge", souffle la famille à BFMTV.

"Bien sûr, on espère le placement de Pierre Palmade en détention provisoire car il n'avait pas le droit de conduire avec de la cocaïne", ajoutent-ils.

"Si la justice française ne le met pas en prison, ça veut dire qu'on est zéro pour elle", poursuit Ylmaz.

"Pas le bon exemple"

Juste après le choc, le comédien avait été testé positif à la cocaïne, à ce titre il fait l'objet d'une autre enquête pour acquisition et usage de stupéfiants.

"Pierre Palmade est très connu, mais il ne donne pas le bon exemple aux jeunes. Si tu prends de la cocaïne, tu restes chez toi. Il ne faut pas sortir, il ne faut pas conduire", complète à notre micro Babajam, un autre cousin du conducteur.

"Il a détruit deux familles. Est-ce que c'est vraiment avec des excuses que ça va se terminer?", interroge un membre de sa famille interrogé par TF1.

En garde à vue, le comédien a reconnu avoir consommé de la cocaïne ainsi que des drogues de synthèse avant de prendre le volant, mais a indiqué n'avoir aucun souvenir précis des circonstances de l'accident.

Mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires par conducteur sous l'emprise de stupéfiants, il est donc assigné à résidence dans le service d'addictologie de l'hôpital Paul Brousse à Villejuif depuis une semaine. Reste à savoir si la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris maintiendra, ou pas, cette situation.

Article original publié sur BFMTV.com