Publicité

Accident de minibus dans le Lot-et-Garonne : un adolescent mort et quatre blessés en urgence absolue, que sait-on ?

Le véhicule transportait huit personnes dont sept adolescents. Le conducteur, majeur, a été placé en garde à vue.

Un accident impliquant un minibus transportant sept mineurs de 10 à 14 ans a fait 8 blessés dont 5 en urgence absolue dans le Lot-et-Garonne. Photo d’illustration.
Un accident impliquant un minibus transportant sept mineurs de 10 à 14 ans a fait 8 blessés dont 5 en urgence absolue dans le Lot-et-Garonne. Photo d’illustration.

FAIT DIVERS - Drame dans le Lot-et-Garonne, où un minibus qui transportait sept mineurs âgés de 11 à 13 ans s’est renversé dans un grave accident, vendredi 25 août. Selon le dernier bilan, un enfant de 12 ans transporté en urgence à Bordeaux est mort durant la nuit et quatre adolescents blessés sont toujours en urgence absolue, a indiqué ce samedi 26 août le sous-préfet Florent Farge, secrétaire général de la préfecture du département.

Le véhicule était conduit par un animateur adulte, qui a été placé en garde à vue selon le procureur d’Agen, Oliver Naboulet.

Les faits se sont produits aux alentours de 18 heures, sur une route départementale du village de Houeillès, situé près des Landes. Le minibus aurait « violemment percuté le parapet d’un pont », avant de basculer dans un fossé, a indiqué le journal Sud-Ouest, diffusant des images qui témoignent de la gravité de l’accident. Les raisons de cette embardée ne sont pas encore connues.

Un hélicoptère mobilisé pour évacuer les blessés en urgence

Les adolescents victimes séjournaient dans un centre de vacances à Sauméjan, près de Houeillès et revenaient d’une sortie sur une base de loisirs. Leur identité n’a pas été révélée mais selon les informations de Sud-Ouest, ils sont originaires de l’Oise et de la région parisienne.

Tous les blessés ont été évacués vers les services hospitaliers de Bordeaux-Pellegrin, d’Agen et de Mont-de-Marsan, a expliqué la préfecture. Un hélicoptère a été mobilisé pour deux des victimes en urgence absolue. Une quarantaine de pompiers, 15 gendarmes et le Samu sont rapidement arrivés sur place.

À voir également sur Le HuffPost :

Dans le quartier Pissevin à Nîmes, Darmanin déploie les gros moyens policiers

Une rentrée scolaire le 20 août ? Attal relativise cette annonce de Macron sur l’école

VIDÉO - Lot-et-Garonne: un accident de minibus a fait 8 blessés, dont deux enfants en "urgence extrême" ce vendredi en fin d’après-midi