À quelle météo doit-on s’attendre cet été ?

Après un été 2021 frais et pluvieux, Météo France s'attend à un été 2022 bien plus chaud et bien plus sec. (AFP via Getty Images)

Après un hiver doux et un mois de mai particulièrement chaud et sec dans l'Hexagone, à quoi doit-on s'attendre pour cet été 2022 ? Météo France a livré son scénario le plus probable.

Après un été 2021 frais et pluvieux, l'été 2022 devrait être bien plus chaud et sec selon les prévisions de Météo France. Une bonne nouvelle pour de nombreux français qui attendent beaucoup de leur saison préférée, notamment pour choisir leur destination de vacances estivales. Après un mois de mai record en termes de températures et un printemps classé au troisième rang des printemps les plus secs depuis le début du XXe siècle, la question se posait concernant un été plus chaud et plus sec ou au contraire plus frais et plus pluvieux que d'habitude.

L'organisme de météorologie français indique que le scénario le plus probable lors des semaines à venir sur une grande partie du sud de l'Europe, est "celui de situations anticycloniques plus fréquentes que la normale, et donc à la poursuite de conditions d'anomalies chaudes et sèches", tout en rappelant qu'il ne s'agit pas de prévisions. Basés sur les interactions entre l'atmosphère, les océans, le sol et la glace, ces modèles avancent les scénarios les plus probables.

"On peut s'attendre à un risque d'incendie important cet été"

S'il s'agit d'une bonne nouvelle pour les vacanciers qui devraient sortir leur parasol ainsi que la crème solaire pendant les vacances, c'est une mauvaise nouvelle pour de nombreux départements déjà soumis à des restrictions d'eau en raison d'un état de sécheresse critique. Après un déficit mensuel de précipitations de l'ordre de "30% à 40% en février et en mars, 25% en avril et 65% en mai", un tel scénario pourrait de nouveau pénaliser les agriculteurs dans les mois à venir, ainsi que favoriser les risques d'incendie, tout particulièrement dans le sud de la France. "Compte tenu du stress hydrique, on peut s'attendre à un risque d'incendie important cet été", prévient Romaric Cinotti, spécialiste des feux de végétation à Météo France.

Météo France tient cependant à rester prudent et indique que "toute prévision météo est impossible au-delà de 15 jours" et n'exclut donc pas un été capricieux. "Si c'est le scénario le plus probable, cela n'augure en revanche en rien de probables vagues de chaleur ou de canicules", souligne Jean-Michel Soubeyroux, directeur adjoint à la direction des services climatologiques de Météo France.

Pour rappel, au début du mois de juin l'année dernière, Météo France prévoyait pour juin-juillet-août des températures supérieures à la normale et moins de pluie que la normale sur la majorité du territoire et mettait en garde contre les risques de sécheresse. Un scénario finalement erroné puisque l'été 2021 avait été le moins chaud et le plus pluvieux depuis 7 ans.

VIDÉO - Une pluie de grêle s'abat sur un camping dans l'Allier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles