Publicité

Aïssam Medhem reviendra-t-il un jour dans Un si grand soleil ? Il répond (EXCLU)

L’heure du départ a sonné pour Akim. Ce mardi soir, le jeune policier a laissé derrière lui Montpellier pour s’envoler vers Paris. Une nouvelle vie qui se fera aux côtés de Margot qui a décidé de le suivre dans cette nouvelle aventure. Malgré sa joie de s’être réconcilié avec la jeune femme, il n’oublie pas que leurs retrouvailles sont liées à la mort de Guilhem (Manuel Blanc) qu’il a tué dans un échange de tirs.

Cette dernière arche mortelle et dramatique a réjoui le principal intéressé Aïssam Medhem comme il nous l’a confié dans un entretien accordé pour son départ. "J’ai eu pas mal de jours de tournage et de choses à raconte et jouer. Il y a eu deux histoires d’amour, des coups de feu, de l’action, des interrogatoires. A jouer c’était chouette ! Je me suis dit qu’on allait se régaler avec cette dernière petite arche", s’est enthousiasmé le comédien.

"Ce sont eux qui font les bons choix. Si ça marche autant depuis tant d’années, il faut leur faire confiance. Donc je pense que s’ils ne m’ont pas tué, ils ont raison. Personnellement, je n’ai pas d’avis. Je ne me suis pas posé la question. J’ai davantage pensé à la série, au personnage et à son destin", a-t-il ajouté en revenant sur le sort réservé à Akim par les scénaristes.

Le fait que le personnage n'ait pas été tué laisse donc la porte ouverte à un éventuel retour d’Akim. Interrogé à ce sujet, Aïssam Medhem nous a simplement expliqué que "la question ne s’est pas posée (…) ni pas encore, ni pas du tout". Il a d’ailleurs précisé que pour lui, Un si grand soleil "est plus fort que ses personnages". "Ce qui n’a pas compris ça, il n’a rien compris. Le public aime la marque. S’ils nous aiment, c’est parce que l’alchimie qu’on forme avec l’artistique, la musique, les images, la réalisation ou encore les costumes marche. On contribue modestement à une énorme machine", a-t-il conclu.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi