Les steaks végétaux, pas si naturels qu'on le pense ? La mise en garde de 60 millions de consommateurs

Il ne faut pas abuser des steaks végétaux (Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Le magazine a analysé la composition de steaks végétaux. Si ces derniers paraissent naturels, il s'agit pourtant de "produits transformés". Explications.

Faire le choix d'un steak végétal n'est pas (toujours) l'idéal pour la santé. Le magazine 60 millions de consommateurs a passé au crible de nombreux steaks végétaux pour en découvrir la composition. Et les résultats sont plutôt inattendus puisque, derrière l'étiquette, ces produits sont composés de (trop) nombreux aliments.

"Plein de choses, des végétaux, évidemment, du soja, des légumineuses et des céréales. Mais dans les steaks, c'est souvent broyé, texturé. Déjà, ce n'est pas très naturel, on va dire. Et puis, on trouve également de l'eau, des additifs, des arômes, de l'œuf. Donc, il y a quand même beaucoup de choses. On appelle ça un produit transformé. C'est passé par les grands laboratoires de l'agroalimentaire pour proposer ces produits qui nous paraissent naturels mais qui ne le sont pas forcément tant que ça", détaille Patricia Chairopoulos, chef de rubrique alimentation du magazine, dans une interview accordée à France Info Conso.

Sel et additifs

D'après cette analyse, ces steaks végétaux seraient moins sains que la viande rouge au niveau de la composition. En effet, il s'agit bien de produits transformés contrairement à une tranche de viande. "En revanche, oui, ça peut être plus sain pour la santé puisque la viande, on sait qu'une trop grosse consommation, c'est riche en acides gras saturés, il y a du fer héminique qui n'est pas forcément très bon", souligne la journaliste.

Ces produits peuvent-ils remplacer la viande concernant l'apport en protéines ? "Ces steak végétaux ont quasi la même proportion de protéines qu'un steak de bœuf, en gros 16 grammes par 100 grammes de produit. Ce qui veut dire qu'on peut périodiquement, pour remplacer la viande, tout à fait remplacer la donne donc par une galette ou un steak végétal", assure Patricia Chairopoulos. Ces produits transformés doivent rester occasionnels dans le cadre d'une alimentation équilibrée car ils contiennent de nombreux additifs, des arômes et du sel.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, vous avez besoin de consommer du poisson"