5 Hommes à la maison : "J'ai jamais vu ça de ma vie", cette modernité à la campagne interpelle les internautes

·4 min de lecture
Ce lundi 3 août a présenté de nouveaux célibataires venus chercher l’amour dans 5 Hommes à la maison. Cette nouvelle émission de M6 a une fois encore fait parler d’elle et les internautes se sont attardés sur un détail particulier et surprenant... un distributeur de patates !

Ce lundi 3 août a présenté de nouveaux célibataires venus chercher l’amour dans 5 Hommes à la maison. Cette nouvelle émission de M6 a une fois encore fait parler d’elle et les internautes se sont attardés sur un détail particulier et surprenant... un distributeur de patates !

Ce lundi 3 août, les téléspectateurs de M6 ont pu découvrir une toute nouvelle candidate à la recherche du grand amour dans l’émission 5 Hommes à la maison. Direction le Nord-Pas-de-Calais où Emilie, 36 ans, recevait cinq hommes chez une amie pour partager son quotidien et qui sait, trouver l’homme de sa vie. Si certains prétendants ont fait forte impression dès leur arrivée, Emilie a prévenu, elle ne s’intéresse qu’au feeling et rêve d’avoir un enfant. Une chose est sûre, c’est que cette ambulancière sait ce qu’elle veut et s’est montrée assez directe et directive envers les cinq candidats.

“Le nord et ses patates...”

Après avoir fait quelques courses avec Grégory et Sébastien, qui a été tiré à la courte paille, Emilie a sollicité les trois autres célibataires pour partir en mission dans 5 Hommes à la maison. Elle leur a demandé d’aller chercher des pommes de terre en pleine nuit... C’est à pied et dans un froid glacial que les trois prétendants, tout droit débarqués du Sud, ont accepté cette corvée course. Cette demande un peu farfelue a particulièrement étonné les internautes, qui se sont beaucoup amusés de la situation.

“Un distributeur de patates au milieu des champs”

Si cette demande en a surpris plus d’un, un autre détail a remarquablement retenu l’attention des internautes. Comme eux, ces trois célibataires à la recherche de l’amour ne devaient pas s’attendre à ce qui allait se produire. Non ils ne sont pas allés au supermarché comme tout le monde pour satisfaire la requête d’Emilie mais bien au milieu des champs où un distributeur de patates les attendait... Cette modernité à la campagne a abasourdi les Twittos qui n’ont pas manqué de partager leur étonnement sur le réseau social. En tout cas, la suite de la semaine promet de nombreux rebondissements !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles