5 conseils pour conserver votre sapin de Noël... jusqu'à Noël

·3 min de lecture
Un sapin de Noël installé à Rome, en Italie, le 4 décembre 2020 (photo d'illustration) - ALBERTO PIZZOL
Un sapin de Noël installé à Rome, en Italie, le 4 décembre 2020 (photo d'illustration) - ALBERTO PIZZOL

876450610001_6283360678001

À quelques semaines de Noël, vous vous êtes peut-être déjà équipés. Mais alors que les fêtes de fin d'année ne débuteront officiellement que dans un mois, comment vous assurer que votre sapin sera encore vaillant le jour J? Un professionnel livre ses recommandations à BFMTV.com.

1. L'acheter... le plus tard possible

C'est le conseil numéro un de Frédéric Naudet, président de l'Association française du sapin de Noël naturel (AFSNN) qui représente 133 producteurs dans 46 départements. Acheter son sapin de Noël le plus tardivement possible.

"La date d'achat est importante", rappelle-t-il pour BFMTV.com. "Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un végétal. On ne peut demander à un arbre coupé de rester fringant pendant deux mois."

2. Privilégier un sapin en pot

C'est la meilleure façon de vous assurer qu'il ne perde pas toutes ses aiguilles jusqu'à Noël. Vous pourrez ensuite le replanter ou le conserver jusqu'à l'année prochaine, à condition d'en prendre soin. Si cependant vous optez pour un sapin coupé, le nordmann est réputé pour garder ses aiguilles, contrairement à l'épicéa, qui a revanche l'avantage de sentir bon la résine. Si vous souhaitez combiner le parfum de l'épicéa et les propriétés du nordmann, le nobilis est fait pour vous. Mais il est plus cher.

3. L'éloigner des sources de chaleur

Autre recommandation de Frédéric Naudet: éloigner le sapin, coupé ou en pot, de toute source de chaleur. Qu'il s'agisse d'une cheminée, d'un poêle ou d'un radiateur. L'idéal est aussi de ne pas le placer juste devant une fenêtre ou une baie vitrée.

"S'il y a du soleil, cela risque de le faire chauffer et de le dessécher encore plus", explique Frédéric Naudet. Il conseille également de ne pas l'installer dans une pièce trop chauffée pour plutôt privilégier les zones plus fraîches. 876450610001_6282904441001

4. Lui apporter de l'eau

Cela paraît évident pour une plante mais on y pense rarement pour un sapin. Pourtant, même coupé, un sapin de Noël a besoin d'eau, de la même manière qu'un bouquet de fleurs. "Vous pouvez lui vaporiser de l'eau, avec un brumisateur par exemple, ça va l'hydrater", préconise le représentant des producteurs de sapins.

Autre possibilité: installer le sapin dans un pied à réserve d'eau. "Ce n'est pas parce que votre sapin est une variété qui ne perd pas ses aiguilles, comme le Nordmann, qu'il ne faut pas l'arroser", insiste Frédéric Naudet.

5. Faire attention au choix des décorations

Le président de l'Association française du sapin de Noël naturel recommande également d'adapter les décorations à la taille et au gabarit de l'arbre. Pas d'objets trop lourds sur les branches, notamment les plus petites et les moins solides, au risque de les briser. Enfin, dernière mise en garde de sécurité: aucune bougie dans ou à proximité du sapin qui, en séchant, pourrait devenir particulièrement inflammable.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles