Publicité

5 choses à savoir sur le Nouvel an chinois

Alors que le Nouvel An lunaire démarre samedi 10 février, (re)découvrez cinq anecdotes sur cet évènement majeur hérité de la tradition chinoise.

Le Nouvel An lunaire 2024 met à l'honneur le dragon de bois (crédit : getty image)
Le Nouvel An lunaire 2024 met à l'honneur le dragon de bois (crédit : getty image)

Pour célébrer le Nouvel an lunaire, ou Nouvel an chinois, il est de coutume de parer les maisons et les rues de couleurs rouge et or, symboles de chance et de prospérité. Comment est déterminée la date ? Combien de temps durent les festivités ? À l’occasion du début de l'événement, samedi 10 février, voici ce qu’il faut savoir.

1 - Une date qui change tous les ans

Contrairement au Nouvel An fixé sur le calendrier grégorien qui tombe toujours un 1er janvier, la date du Nouvel an chinois change tous les ans. "Les Chinois ont cherché à approcher au plus près la réalité des mouvements célestes, note un document de l’Observatoire de Paris. Le calendrier chinois est la combinaison de deux calendriers, un calendrier solaire (agricole) et un calendrier luni-solaire (civil)".

La date de début des festivités se situe entre la mi-janvier et la mi-février, soit après le solstice d’hiver et avant la phase lunaire lunaire de l’équinoxe de printemps. En 2024, le Nouvel an lunaire est célébré à partir du 10 février.

2 - L’année du dragon

Un cycle lunaire dure 12 ans, chaque année étant associée à un animal. Selon une légende chinoise, Bouddha a récompensé ceux qui se sont présentés à lui avant la fin de son existence. L'astrologue Marc Angel explique sur Europe 1 qu’il a organisé une course avec une récompense à la clé. Les 12 premiers qui franchiraient la ligne d’arrivée auraient le privilège de se voir attribuer une année. Ils sont ainsi arrivés dans cet ordre : le rat, le boeuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. En 2024, c’est autour du dragon d’être à l’honneur. Il représente la prospérité, le pouvoir et la chance.

3 - Les 5 éléments

Chaque nouvelle année est également symbolisée par un des cinq éléments : l’eau, le feu, le métal, le bois et la terre. Ils dépendent du dernier chiffre de l’année. Celles qui se finissent par 0 ou 1 sont associées au métal, celles par 2 ou 3 à l’eau, celles par 4 ou 5 au bois, celles par 6 ou 7 au feu et enfin, celles par 8 ou 9 à la terre. C’est donc au tour du bois cette année.

4 - La tradition des hongbao

Depuis 1949, le gouvernement chinois a mis en place trois jours de congés pour que les Chinois puissent profiter de leur famille. Pendant cette période, en plus de partager des plats traditionnels, la coutume est d’offrir des enveloppes rouges, appelées des hongbao, qui contiennent généralement de l’argent.

5 - Une fête célébrée partout en Asie

Le nouvel an lunaire, aussi appelé fête du printemps ou encore Nouvel an chinois, est fêté en Chine, mais aussi dans les endroits qui concentrent d’importantes diasporas chinoises. Les festivités ont lieu partout en Asie du sud-est, de la Malaisie, au Vietnam, au Myanmar en passant par la Mongolie. Jusqu’à la fin du XIXème siècle, le Japon le fêtait également à la même date avant d’adopter le calendrier grégorien. Le Cambodge et la Thaïlande ont également de leur côté un calendrier lunaire mais il est différent de celui de la Chine. Ils célèbrent le Nouvel an bouddhique aux alentours de la mi-avril.

VIDÉO - Au Vietnam, quand le "village de l'encens" se fait instagrammable pour le Nouvel An lunaire