5 choses à savoir sur Nico Tortorella, la nouvelle star non-binaire de The Walking Dead

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
US actor Nico Tortorella attends the first Comedy Central, Paramount Network and TV Land Press Day, on May 30, 2019 in Los Angeles, California. (Photo by VALERIE MACON / AFP)        (Photo credit should read VALERIE MACON/AFP via Getty Images)
(Photo by VALERIE MACON/AFP via Getty Images)

Il y a du nouveau dans l'univers de The Walking Dead. À compter du 2 octobre prochain, sur Amazon Prime Video, les téléspectateurs pourront découvrir le nouveau spin-off de la série zombifique, centrée sur des adolescents et des jeunes adultes. Et au sein du casting, Nico Tortorella s'impose comme la nouvelle star du petit écran. Zoom sur une personnalité qui n'a pas fini de faire du bruit.

Nico Tortorella, acteur·ice non-binaire

Nico Tortorella est bien connu·e de la communauté LGBTQIA américaine et internationale. Ouvertement bisexuel·le, iel se définit comme non-binaire, et utilise donc les pronoms "they/them" en anglais, soit l'équivalent du "iel" en français. Un choix décrié par de nombreuses personnes, mais entièrement assumé l’intéressé·e, qui a d’ailleurs épousé une autre personne non-binaire, dans un mariage polyamoureux. Le couple revendique la fluidité de leur genre et le fait de ne pas rentrer dans des cases. Le sujet leur a même inspiré un ouvrage : Space Between, adressé à tous ceux et toutes celles qui ne se retrouvent pas dans les définitions classiques du genre féminin ou masculin.

Une star révélée par la série Younger

En dépit de plusieurs apparitions au cinéma (et notamment dans Scream 4) et à la télévision, c'est surtout dans la série Younger que Nico Tortorella s'est fait connaître du grand public. Dans la comédie, qui raconte l'histoire d'une femme qui ment sur son âge pour trouver du travail, iel incarne Josh, un tatoueur extrêmement sexy, qui tombe sous le charme de l'héroïne, y compris lorsqu'il découvre qu'elle lui a menti sur son âge.

Nico Tortorella, personne engagée

Outre son livre écrit pour évoquer la fluidité du genre, Nico Tortorella a toujours soutenu les actions envers la cause LGBTQIA+. Iel est notamment l'une des raisons pour lesquelles une personne non-binaire a été mise en scène dans la série Younger, et n'hésite pas à faire le tour des plateaux télé pour porter les causes qui lui tiennent à cœur. Iel a notamment profité de son passage dans Celebrity Drag Race (spin-off de RuPaul's Drag Race, disponible en France sur Netflix) pour rappeler que les femmes pouvaient avoir un pénis, que les hommes pouvaient avoir un vagin, et que les organes sexuels n'avaient rien à voir avec le genre.

L'art de redéfinir les codes

Sur le tapis rouge comme dans sa vie quotidienne, Nico Tortorella explore sa non-binarité à travers de nombreux aspects, y compris au niveau de l'apparence : maquillage, robes de soirée... Pour l'acteur·ice, le style vestimentaire est tout aussi changeant que le genre, et iel n'hésite pas à le prouver en cassant les codes du féminin et du masculin.

The Walking Dead : World Beyond, un nouveau rôle plus intense

Dans une interview accordée au The Natural Aristocrat, la star s'est confié·e sur son rôle dans le spin-off de The Walking Dead, et affirme avoir hâte de jouer un rôle plus intense que celui de Josh dans Younger : "Jouer dans une œuvre sombre est plus confortable pour moi que de jouer dans une comédie romantique. La rom-com a été un soulagement après avoir joué dans plusieurs projets très intenses. Je me disais : "Je ne veux pas avoir à tuer qui que ce soit et je ne veux pas m'inquiéter que mon personnage soit tué ! Laissez-moi juste être gentil et mignon pendant quelque temps." Mais en tant qu'acteur, ce n'est pas très galvanisant. (...) J'incarnais une version de moi-même, je n'étais pas assez challengé. Je suis excité à l'idée de jouer à nouveau, pour de vrai !"

A LIRE AUSSI

> Alessandra Sublet : son discours pour oublier les complexes

> Pourquoi les nudes de célébrités sont-ils si diffusés par le grand public ?

> #lundi14septembre : "L'éducation des filles ne doit pas souffrir du regard masculin"