45 morts aux Philippines, frappées par une tempête tropicale

© via REUTERS

La tempête tropicale Nalgae, qui s'est abattue samedi sur les Philippines, menace désormais la capitale Manille après avoir fait au moins 45 morts à la suite d'inondations et de glissements de terrain dans l'archipel, selon un nouveau bilan revu à la baisse.

Polémique sur le bilan humain

Les responsables de la défense civile du pays ont reconnu que les équipes de secours envoyées vendredi dans le sud du pays, inondé par les crues, avaient commis des erreurs dans leurs décomptes, ce qui a conduit à enregistrer deux fois certains décès.

À lire aussi Le cauchemar du typhon Rai aux Philippines

"Lorsque nous avons réuni les bilans (...), nous avons réalisé qu'il n'y avait que 40 morts, 31 blessés et 15 disparus", a déclaré à l'AFP Naguib Sinarimbo, porte-parole et chef de la défense civile pour la région sud.

Cinq autres personnes ont péri ailleurs dans le pays, a précisé le chef de la défense civile nationale, portant le nouveau décompte à 45 morts.

Le président des Philippines Ferdinand Marcos Jr a réprimandé la défense civile et les responsables locaux

Un précédent bilan erroné faisait état de 72 morts, 14 disparus et 33 blessés.

Le président des Philippines Ferdinand Marcos Jr a réprimandé la défense civile et les responsables locaux lors d'une réunion télévisée samedi au sujet du nombre élevé de victimes à Mindanao.

"Il sera important pour nous de regarder en arrière et de voir pourquoi cela s'est produit. Pourquoi n'avons-nous pas réussi à les évacuer ? ...


Lire la suite sur ParisMatch