40 ans après l'élection de Mitterrand, ses anciens collaborateurs de l'Elysée reçus par Macron

·1 min de lecture
Valéry Giscard d'Estaing lors de la passation de pouvoir à François Mitterrand à l'Elysée, le 21 mai 1981 - AFP
Valéry Giscard d'Estaing lors de la passation de pouvoir à François Mitterrand à l'Elysée, le 21 mai 1981 - AFP

Emmanuel Macron recevra prochainement les anciens collaborateurs de François Mitterrand à l'Elysée pour marquer le 40e anniversaire de l'élection du premier président socialiste de la Ve République, a indiqué ce vendredi l'Elysée. Ce "moment de convivialité" se déroulera après le week-end de l'Ascension, soit quelques jours après l'anniversaire, lundi, du 10 mai 1981, a précisé la présidence, sans donner la liste des personnes conviées.

Pour l'Elysée, "le 10 mai est porteur d'une double mémoire. D'abord celle du Parti socialiste et de ses militants. Cette mémoire d'engagement politique leur appartient. L'autre mémoire est celle de l'homme qui dirigea la France pendant 14 ans (de 1981 à 1995). celle-ci appartient à tous les Français".

"C'est la raison pour laquelle le président de la République s'était rendu à Jarnac (Charente), le 8 janvier", pour le 25ème anniversaire de la mort de François Mitterrand, précise la présidence.

Un héritage "toujours vivant"

Ce jour-là, Emmanuel Macron avait notamment retrouvé son prédécesseur François Hollande, Ségolène Royal, Hubert Védrine ainsi que l'actuel Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure. Sans prendre la parole, il avait salué sur Twitter les deux accomplissements de François Mitterrand les plus importants à ses yeux, l'abolition de la peine de mort et son engagement européen.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron a célébré en 2019 le 50e anniversaire de l'arrivée au pouvoir de Georges Pompidou, avant de célébrer l'année de Gaulle, en 2020. Il a également fait l'éloge de deux de ses prédécesseurs, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing, à l'occasion de leurs décès en 2019 et 2020.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles