Publicité

37°C été comme hiver : comment le corps fait-il pour réguler sa température ?

L'hiver est là, avec des températures glaciales en ce mois de janvier 2024. Un lecteur nous demande justement : "comment notre organisme fait-il pour maintenir une température constante de 37°C été comme hiver ?" C'est notre question de la semaine.

"Quel est le processus physique qui permet à l'humain d’avoir une température donnée et constante à 37° C ?", nous demande Terrien Faché sur notre page Facebook. C'est notre question de la semaine. Pour y répondre, découvrez ci-dessous un extrait de l'article "Comment fonctionne la thermorégulation chez l’être humain ?" publié en 2022.

Des réflexes physiologiques pour rester à température à peu près constante

Connaissez-vous l’histoire de ce lézard, l’agame barbu, qui, pour emmagasiner suffisamment de chaleur ou bien pour refroidir, change tout bonnement de couleur ? Un thermostat assez bluffant pour cet ectotherme que le langage commun désigne comme "animal à sang froid".

Mais l’espèce humaine n’a rien à lui envier. Notre système de thermorégulation est tout aussi sophistiqué pour nous adapter aux changements de température. A l’instar de notre agame barbu, nous adoptons certains comportements pour résister au froid ou échapper à la chaleur : prendre une douche pour nous rafraîchir, nous couvrir de vêtements, manger chaud, construire des habitats adaptés aux multiples biotopes terrestres. Ce sont des comportements de régulation thermique que nous adoptons consciemment.

En parallèle, notre corps recourt à un ensemble de réflexes physiologiques pour rester à température à peu près constante. Parmi ces mécanismes homéostatiques, figurent la fonction vasomotrice, la transpiration et l’endothermie, c’est-à-dire la capacité à générer notre propre chaleur grâce à notre métabolisme. Celle-ci est perçue actuellement comme un gain évolutif acquis par nos lointains ancêtres, probablement à une époque d’instabilité climatique. Cette endothermie a permis à notre espèce, parmi d’autres, de sillonner la planète sans se soucier des variations thermiques du climat et des biotopes traversés. De quoi se déplacer plus rapidement qu’un placide reptile !

Une température maintenue autour de 37°C

Se maintenir à une température corporelle à peu près égale, c’est un caractère que nous parta[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr