Publicité

Elle avait 10 ans dans Waterworld : qu'est devenue Tina Majorino après le film avec Kevin Costner ?

Universal Pictures
Universal Pictures

Dans Waterworld (1995), elle a carrément volé la vedette à Kevin Costner : du haut de ses dix ans Tina Majorino incarnait alors avec justesse la petite Enola, une fillette dont le tatouage dans le dos présentait une carte menant à la dernière parcelle de terre ferme d’une Terre post-changement climatique, entièrement recouverte par les océans.

Mais la carrière de la jeune fille avait déjà bien commencé avant ce blockbuster marin. C’est à l’âge de 7 ans qu’elle a fait ses débuts sur le petit écran dans Camp Wilder, une sitcom qui faisait alors partie de la programmation du vendredi “TGIF” d’ABC, aux côtés de séries telles que La Fête à la maison ou La Vie de Famille.

Si la série n’a eu le droit qu’à 20 épisodes, elle a permis à Tina Majorino de décrocher une nomination pour le prix de la meilleure actrice de moins de 10 ans dans une série télévisée lors de la 14ème édition des Youth in Film Awards en 1993.

Des premiers rôles remarqués

Ses débuts au cinéma, eux, ont eu lieu en 1994 dans le film Pour l’amour d’une femme dans lequel elle incarne la fille maltraitée d’une mère alcoolique campée par Meg Ryan.

La même année, elle joue la fille traumatisée d’un père veuf, interprété par Ray Liotta, dans Corrina, Corrina, dans lequel son personnage ne parle pas au départ mais sort de sa coquille lorsqu’elle se rapproche de sa nounou (Whoopi Goldberg).

Lire la suite sur AlloCiné

Si vous êtes fans de Kevin Costner, vous avez forcément été bouleversés par ces quelques minutes d'Un monde parfait

10 films qui ont ruiné la carrière de leurs acteurs et actrices

La Bête : cette surprise qui vous attend si vous restez jusqu’au générique de fin

Si votre enfant aime les histoires à la Robinson Crusoé, ce film d’animation captivant devrait lui plaire !

Le prophète des extraterrestres : Netflix a retrouvé Raël pour une plongée saisissante au cœur du mouvement et de son emprise

Pas si héroïque : l'histoire vraie de ce personnage de Mel Gibson est moins glorieuse qu'au cinéma