Publicité

22 ans après les attentats du 11 septembre, comment deux victimes ont été identifiées

Le 11 septembre 2001, quatre avions de ligne transportant au total 266 personnes, sont détournés et utilisés comme armes pour perpétrer des attentats spectaculaires contre les deux tours du World Trade Center à New York et le Pentagone à Washington. Le quatrième avion s'écrase en Pennsylvanie. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier de l'Histoire: environ 3.000 morts et disparus.
Wikimedia Commons

ÉTATS-UNIS - Leurs noms viennent s’ajouter à l’immense liste des victimes du 11 septembre 2001. Vingt-deux ans après les attentats jihadistes les plus meurtriers sur le sol américain, les restes de deux victimes ont été identifiés, ont annoncé les autorités dans un communiqué le 8 septembre.

Le maire de New York, Eric Adams, et le bureau de médecine légale de New York (OCME), le Docteur Jason Graham, ont annoncé avoir identifié un homme et une femme, sans donner leurs noms. Ce sont les 1 648e et 1 649e personne à être identifiées par le Bureau du médecin légiste en chef, une opération permise par des tests ADN sur les restes récupérés lors de l’attaque, qui a coûté la vie à 2 753 personnes.

Les deux nouvelles identifications ont été rendues possibles grâce à une « technologie de séquençage de nouvelle génération récemment adoptée - plus sensible et plus rapide que les techniques d’ADN conventionnelles ». Ce sont les mêmes que celles utilisées par l’armée américaine pour identifier les dépouilles de militaires américains portés disparus a expliqué sur Twitter Julie Bolcer, en charge des Affaires Publiques de l’OCME.

Les dernières identifications de victimes remontaient à 2021. Quelque 1 104 victimes, soit 40 % des personnes décédées, n’ont toujours pas été identifiées. « Nous espérons que ces nouvelles identifications apporteront un peu de réconfort aux familles des victimes », a déclaré vendredi le maire de la ville, le démocrate Eric Adams..

Lorsque la tour sud, puis la tour nord, du World Trade Center, se sont effondrées après l’attaque, la violence du déluge de feu, d’acier et de poussière fut telle qu’aucune trace ADN n’a jamais été retrouvée pour des centaines de morts.

Les attaques sont commémorées chaque année à New York avec des cérémonies officielles, comme ce sera le cas lundi. Au total, les jihadistes avaient détourné quatre avions, dont deux ont percuté les tours du World Trade Center, un a éventré une partie du Pentagone près de Washington, et un autre s’est écrasé dans une zone boisée de Shanksville, en Pennsylvanie.

À voir également sur Le HuffPost :

Une biographie révèle l’existence du 3e enfant de Musk et Grimes (et son prénom atypique)

Aux États-Unis, un avion de Delta a dû atterrir d’urgence à cause de la violente diarrhée d’un passager